Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Qatar commande 24 Rafale

La Qatar commande 24 Rafale

Photo : (c) JL Brunet / Armée de l'Air - Deux Rafale et deux Mirage 2000-5 du 7ème escadron de la 1ère escadre de chasse qatarie au point d'attente de la base aérienne de Doha.

Après l'Egypte et ses vingt-quatre Rafale le 16 Février dernier (à lire ici), ainsi que l'Inde et sa commande d'une première tranche de trente-six Rafale le 10 Avril (à lire ici), c'est au tour du Qatar, petit mais riche état du Golfe Persique, de passer une commande de vingt-quatre Rafale.

En effet, l'Elysée a déclaré, dans un communiqué publié hier Jeudi 30 Avril, que Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar, "a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale". Par ailleurs, outre ces vingt-quatre appareils, le Qatar a également posé une option pour douze Rafale supplémentaires qui pourraient être commandés dans quelques années si le pays en ressent le besoin opérationnel.

De son côté, Eric Trappier, Président-Directeur général de l'avionneur français Dassault Aviation, a indiqué que "ce nouveau succès de l’équipe France témoigne des qualités opérationnelles du Rafale et confirme la confiance que les pays déjà utilisateurs du Mirage 2000 placent dans notre société". Le communiqué précise également que "Dassault Aviation, ses partenaires Thales et Safran, ainsi que les 500 entreprises associées au programme Rafale se félicitent de ce nouveau contrat qui vient consacrer leur compétitivité et leur savoir-faire industriel et technologique".

La signature du contrat, dont le montant est estimé à 6,3 milliards d'euros, entre le Qatar, la France et le GIE Rafale (Dassault Aviation et MBDA pour l'armement) aura lieu ce Lundi 04 Mai, à Doha, avec la présence du Président de la République François Hollande.

Le contrat prévoirait, selon Jean-Marc Tanguy (Le Mamouth), la vente de dix-huit Rafale monoplaces et de six biplaces, armés par des missiles air-air Meteor, des missiles air-sol SCALP, ainsi que des bombes air-sol GBU et AASM. De plus, et selon Véronique Guillermard (Le Figaro) sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, l'Armée de l'Air devrait former trente-six pilotes de chasse qataris et une centaine de mécaniciens qui mettront en oeuvre les appareils au sol.

Si Dassault Aviation veut honorer les livraisons de l'ensemble des Rafale aux différents acquéreurs, ce dernier va devoir augmenter sa cadence de production au sein de son usine d'assemblage, et les 500 entreprises français qui travaillent pour la fabrication du Rafale vont devoir faire de-même. Concernant le Qatar, celui-ci devrait recevoir son première Rafale durant le courant de l'année 2018.

Il est nécessaire de préciser qu'officiellement, le Qatar n'est pas le troisième mais le deuxième acquéreur d'une flotte de Rafale. En effet, bien que l'Inde ait exprimée son intention de commander trente-six Rafale, le gouvernement indien n'a pas encore signé de contrat sur cette commande, alors que l'Egypte oui, et que le Qatar le fera ce Lundi 04 Mai.

Par ailleurs, le Qatar est un pays qui connait bien les aéronefs de Dassault Aviation puisque la Force Aérienne de l'Emir du Qatar dispose déjà d'une flotte de neuf Mirage 2000-5EDA (monoplace), de quatre mirage 2000-5DDA (biplace), ainsi que six Alpha Jet, tous utilisés pour des missions opérationnelles. Dans les années 80, le Qatar avait également acheté quinze Mirage F1 (treize monoplaces et deux biplaces), dont une grande partie a été revendue à l'Espagne lors de la réception des premiers Mirage 2000-5.

Partager cet article

Commenter cet article