Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
PHOTO - Le GAM 56 exploite les H225M Super Puma de la Flottille 32F

PHOTO - Le GAM 56 exploite les H225M Super Puma de la Flottille 32F

© Romain Roux - Un des deux H225M récupéré par le GAM 56, ici sur l'aéroport de Toussus-le-Noble

© Romain Roux - Un des deux H225M récupéré par le GAM 56, ici sur l'aéroport de Toussus-le-Noble

Le 27 juin 2016, la Marine Nationale a mis en sommeil la Flottille 32F, stationnée sur la base aéronavale de Lanvéoc-Poulmic et équipée de deux hélicoptères H225M Super Puma afin d'assurer des missions Search And Rescue (SAR), d'assistance aux navires en difficulté, de transport et d'hélitreuillage des fusiliers et commandos, d'évacuations sanitaires, etc…

La mise en sommeil de cette flottille a permis à l'Armée de l'Air française, et plus précisément au Groupe Aérien Mixte (GAM) 56 «Vaucluse» de la base aérienne 105 d'Évreux-Fauville, de récupérer ces deux hélicoptères.

Avant d'intégrer cette discrète unité, les deux appareils ont subi de profondes transformations, peut-être par l'entreprise Héli-Union Industry afin d'adapter ces appareils aux missions de guerre spécifiques au GAM (blindage sur certaines parties sensibles, support pour l'emport d'un armement en sabord, système de contre-mesures infrarouges, …).

Les deux hélicoptères ont été réceptionnés au cours des derniers mois et l'un d'eux a été peint avec une légère peinture bleue afin, éventuellement, d'apporter des éléments qui rapprochent l'hélicoptère à une machine civile, et non militaire.

Lors d'une opération clandestine, un hélicoptère H225M Super Puma dans une livrée totalement blanche/grise, dépourvue d'une cocarde étatique ou d'une inscription civile (nom de compagnie, etc…) attirera plus facilement l'oeil qu'un hélicoptère qui porte une livrée «civile».

En fonction des périodes, le GAM 56, qui oeuvre au profit des agents du Service Action de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE), fait évoluer des C-160R Transall, C-130H Hercules, trois ou deux DHC-6 Twin Otter ainsi que deux ou trois hélicoptères H225M Super Puma/Caracal (ex EC-725).

Ces appareils peuvent être utilisées pour effectuer des missions clandestines (à la différence de «discrètes», avec les Forces Spéciales) dans l'ensemble du globe au profit des intérêts français, que ce soit en Afrique (Sahel, Libye, …), au Moyen-Orient (Irak, Syrie, …), ou dans n'importe quel autre pays du monde.

Page Flickr et page Facebook du photographe !