Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un avion de chasse chinois vole à moins de dix mètres d'un P-8 Poséidon de l'US Navy

Un avion de chasse chinois vole à moins de dix mètres d'un P-8 Poséidon de l'US Navy

En Mer de Chine, comme le long des côtes Ouest américaines ou dans les pays de l'Est, des avions de chasse se "rencontrent" dans l'espace aérien international, ou non. C'est le cas des F-15C ou des F-22 de l'US Air Force qui interceptent, régulièrement, des bombardiers russes à proximité des côtes américaines, ou des avions de chasse de l'OTAN, en mission de police du ciel dans les pays baltes, mais également dans le Pacifique, où les tensions entre la Chine et la Japon sont fortes avec les revendications, entre autres, des îles Senkaku et des ressources naturelles dans les océans.

Si le Japon doit régulièrement intercepter des aéronefs chinois ou russes (environ 340 interceptions en Mai-Juin-Juillet), la Chine elle aussi fait décoller ses avions de chasse afin d'intercepter des aéronefs, qu'ils soient dans son espace aérien, ou non. Mais contrairement aux interceptions, par exemple, des aéronefs de l'OTAN, qui doivent respecter des mesures strictes afin d'assurer la sécurité lors des missions, les pilotes de chasse chinois n'hésitent pas à jouer avec les limites de la dangerosité.

La dernière interception en date, qualifiée de dangereuse par le Pentagone, s'est déroulée au-dessus des eaux internationales, à l'Est de Chine, Mardi 19 Août. Un P-8 Poseidon de l'US Navy, utilisé pour dans le cadre de missions de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine, a été intercepté par un J-11. Il s'agit d'un Su-27 russe, construit sous licence par l'avionneur chinois Shenyang.

Dans un communiqué, le contre-amiral John Kirby, porte-paroles du Pentagone, a déclaré que les Etats-Unis ont protesté, par voix diplomatique, en raison de l' "interception dangereuse" effectuée par un pilote de chasse de la Force Aérienne de la République de Chine, et qui a procédé à des manœuvres "dangereuses et inappropriées". Il a ajouté que Washington a "fait part de [sa] profonde inquiétude aux chinois quant à cette manoeuvre hasardeuse et peu professionnelle qui a mis en danger la sécurité de l’équipage et a enfreint la législation aérienne internationale".

En effet, le J-11, armé avec des missiles air-air réels, s'est approché à trois reprises du P-8 Poseidon. Lors de ces trois approches, l'aéronef chinois a côtoyé à moins de dix mètres l'avion américain. Par la suite, le pilote de chinois a effectué un tonneau au-dessus de l'appareil, et il s'est approché au niveau du cockpit où se trouvaient les pilotes américains, afin de leur montrer son armement. Toujours selon le Pentagone, aucun échange radio a eu lieu entre le pilote chinois et les pilotes américains.

Le dernier accident entre la Chine et les Etats-Unis remonte au 1er Avril 2001. Dans la même zone, une collision entre un avion P-3 Orion de l'US Navy et un Shenyang J-8 chinois avait causé la mort d'un pilote chinois et l'appareil américain a été forcé d'atterrir en urgence sur l'île d'Hainan après la collision. L'équipage américain, au nombre de vingt-quatre, avait été détenu et interrogé par les autorités chinoises pendant quelques jours. L'accident avait provoqué une importante crise diplomatique entre Pékin et Washington.

Photo : (c) CNN - Photo du J-11 qui a intercepté le P-8 Poseidon Mardi dernier. Prise depuis l'aéronef américain.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 26/08/2014 23:28

No pain no gain.

John 23/08/2014 14:47

Ont n'est pas loin d'une guerre cela commence toujours par une stupidité d'un pays comme la Chine