Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des F-22 et des F-15 de l'USAF interceptent quatre bombardiers russes Tu-95

Des F-22 et des F-15 de l'USAF interceptent quatre bombardiers russes Tu-95

Dans un article publié hier Mercredi 11 Juin, le site The Washington Free Beacon a révélé que des avions de chasse de l'US Air Force ont décollé sur alerte, après que quatre bombardiers russes Tu-95 "Bear" aient été repérés par les radars américains.

Le porte-paroles du Commandement de la Défense Aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD - North American Aerospace Defense Command), Jeff Davis, a indiqué au site américain que la première interception a eu lieu le Lundi 09 Juin. Repérés par les radars américains, aux alentours de 16h30 (heure locale), les quatre turbopropulseurs russes volaient à proximité de l'archipel des îles Aléoutiennes, qui jouxte la péninsule d'Alaska.

La décision est prise par les autorités compétentes de faire décoller deux F-22 Raptor. Les deux appareils, appartenant sans doute au 3rd Wing, stationné sur la base aérienne de Elmendorf-Richardson, au Sud de l'Alaska, vont escorter les bombardiers russes pendant quelques temps, jusqu'à ce que deux de ces derniers cassent la formation, pour rentrer, sans doute, sur la base aérienne russe de Anadyr, à l'extrême Est de la Russie, et à proximité de la Mer de Bering (Nord de l'océan Pacifique).

Les deux appareils russes restants ont continué leur mission pour s'infiltrer un peu plus vers le Sud, et pour arriver à hauteur de la Californie du Nord, à environ 50 miles (80 km) des côtes américaines. A cette occasion, deux F-15C ont également décollé, pour intercepter une seconde fois les deux Tu-95 qui avaient poursuivi leur mission.

Le porte-paroles Jeff Davis a tenu à souligner que les bombardiers russes ont agi "professionnellement", et qu'il semblait que les appareils russes étaient en mission de formation, accompagnés par deux ravitailleurs Iliouchine Il-78 "Midas" (Code OTAN).

Dans ses déclarations apportées au média américain, Jeff Davis a justifié cet événement en indiquant que la Russie mène "généralement des missions de formation à long rayon d'action au cours de l'été", c'est pourquoi "ce n'est pas inhabituel qu'ils soient plus actif ces temps ci".

Pour rappel, The Washington Free Beacon avait déjà révélé au début du mois de Juin, qu'un Su-27 russe avait intercepté un avion de reconnaissance RC-135 de l'US Air Force, le 23 Avril. Une interception qui a fait parler d'elle puisque le Secrétaire d'Etat à la Défense, Chuck Hagel, et Martin Dempsey, le Chef d'Etat-Major des armées avaient envoyé un communiqué à Moscou, dénonçant l'attitude du pilote russe, qui a volé à 30 mètres environ de l'avion américain.

Photo : photo non contractuelle - Interception d'un Tu-95 "Bear" par un F-22 Raptor

Partager cet article

Commenter cet article