Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un CH-53E Super Stallion prend feu lors d'un vol d'entraînement

Un CH-53E Super Stallion prend feu lors d'un vol d'entraînement

© US Navy - Un CH-53E Super Stallion du VMM-265 «Dragon» décolle du pont d'envol de l'USS Bonhomme Richard.

© US Navy - Un CH-53E Super Stallion du VMM-265 «Dragon» décolle du pont d'envol de l'USS Bonhomme Richard.

Hier mercredi 11 octobre 2017, un CH-53E Super Stallion de l'US Marine Corps a commencé à subir un départ de feu en plein vol, alors qu'il effectuait une mission d'entraînement de routine dans le district de Kunigami, situé dans le nord de l'île d'Okinawa (Japon).

Peu de temps après, l'équipage a effectué un atterrissage d'urgence, aux alentours de 17h30 (heure locale), au sein du «Northern Training Area», un terrain militaire où sont effectués de nombreux exercices des forces armées américaines (United States Forces Japan, USFJ) et des forces d'autodéfense japonaises. 

Dans un communiqué de presse publié après l'accident, le III Marine Expeditionary Force (III MEF) de l'US Marine Corps a expliqué que l'hélicoptère de transport lourd et son équipage appartiennent au 1st Marine Aircraft Wing. Alors que le Super Stallion a pris feu et a continué de bruler après avoir atterri, l'équipage a pu s'extraire et aucun blessé n'est à déplorer. 

Le Super Stallion avait décollé du Marine Corps Air Station de Futenma, situé à la périphérie de la ville de Ginowan, dans le sud de l'île d'Okinawa, et à une dizaine de kilomètres seulement de l'immense base aérienne de Kadena, qui accueille, entre autres, le 18th Wing, 353rd Special Operations Group, 723rd Air Mobility Squadron et 82nd Reconnaissance Squadron.

Les services de secours locaux ont rapidement rejoint le site de l'accident afin d'éteindre l'incendie, et ont par la suite délimité une zone de sécurité pour le personnel chargé de l'enquête qui a été ouverte et qui doit déterminer les causes de cet accident qui aurait pu être plus dramatique. L'US Marine Corps n'a pas indiqué que sa flotte d'hélicoptères CH-53E Super Stallion a été clouée au sol.

De son côté, le Ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a déclaré aux journalistes que le gouvernement japonais a demandé à l'US Pacific Command (USPACOM) «d'enquêter immédiatement sur la cause de l'accident, d'éviter que cela se reproduise, de mettre en place des contrôles de sécurité et de fournir des informations détaillées» à mesure que l'enquête avance.