Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un pilote d'Agusta A.109 de la Composante Air saute de son hélicoptère en vol

Un pilote d'Agusta A.109 de la Composante Air saute de son hélicoptère en vol

© Armée de l'Air - Un Agusta A.109 Hirundo de la Composante Air lors d'un exercice.

© Armée de l'Air - Un Agusta A.109 Hirundo de la Composante Air lors d'un exercice.

Le dimanche 03 septembre, le 4è bataillon de génie de la Composante Terre belge d'Amay, situé dans le centre de la Belgique, ouvrait ses portes aux civils lors d'une journée portes-ouvertes, avec une présentation des équipements ainsi que des démonstrations aériennes.

C'est au cours de l'une d'elles qu'un pilote d'hélicoptère Agusta A.109 Hirundo de la Composante Air est tombé dans le vide alors qu'il venait de procéder au largage de plusieurs parachutistes.

En effet, selon les médias belges, alors que le copilote observait l'évolution des parachutistes, le pilote aurait délibérément ouvert la porte de son appareil et se serait jeté dans le vide, à environ 1 000 mètres d'altitude. Ce n'est que lorsque le copilote a tourné la tête vers l'intérieur de l'appareil qui s'est aperçu de la disparition du pilote, avant de rentrer sur base.

Des recherches ont été rapidement lancées afin de retrouver le corps du pilote, qui est tombé dans une zone fortement boisée aux alentours de la commune de Huy, située à environ six kilomètres d'Amay. Les forces de police et de secours de la région ont lancé une vaste opération de recherche, soutenues au sol par des militaires et deux maîtres-chiens et dans les airs par un hélicoptère NH-90TTH Caïman, équipé d'une caméra thermique.

Le lieutenant-colonel Jean-Paul Hames, commandant militaire de la province de Liège, a expliqué que «des militaires prêtent également leur concours pour fouiller la zone, assez bien boisée et dans laquelle il est difficile de retrouver quelqu'un, particulièrement la nuit».

Ce n'est que le lendemain, le lundi après-midi, que le corps du pilote a été retrouvé dans un bois. Un médecin légiste et des hommes de la police scientifique se sont rendus sur place afin de constater le décès et pour tenter de comprendre ce qui s'est passé.

La justice a ouvert une enquête afin de déterminer les causes précises de ce décès, et n'a donc pas fourni d'éléments supplémentaires tant que des conclusions préliminaires ne seront pas établies. Toutefois, selon les médias belges, il pourrait s'agir d'un suicide car le pilote était en pleine séparation. Expérimenté, il laisse notamment derrière lui une petite fille.