Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Force Aérienne Royale Malaisienne devra choisir entre le Rafale ou l'Eurofighter Typhoon

La Force Aérienne Royale Malaisienne devra choisir entre le Rafale ou l'Eurofighter Typhoon

© US Navy - Un MIG-29N «Fulcrum» et un Su-30 de la Force Aérienne Royale Malaisienne lors d'un exercice avec l'US Navy.

© US Navy - Un MIG-29N «Fulcrum» et un Su-30 de la Force Aérienne Royale Malaisienne lors d'un exercice avec l'US Navy.

Alors que le Rafale de Dassault Aviation s'est posé en Egypte, au Qatar et en Inde, l'avion de combat omnirôles pourrait à nouveau décrocher un autre contrat, cette fois-ci en Malaisie.

En effet, lors du salon LIMA 17 (Langkawi International Maritime and Aerospace Exhibition) qui s'est tenu du 21 au 25 mars 2017 sur l'aéroport international de Langkawi, le Ministre malaisien de la Défense Hishammuddin Hussein a déclaré que la sélection du prochain avion de combat se ferait entre le Rafale et le Typhoon du consortium européen Eurofighter.

L'agence de presse Reuters précise que cette sélection s'est faite au détriment de Saab qui proposait le JAS-39 Gripen et de l'avionneur russe Sukhoï qui espérait placer le Su-35.

Toutefois, s'il ne reste à ce stade que deux concurrents en lice pour atterrir au sein de la Force Aérienne Royale Malaisienne (RMAF), la décision finalement ne semble pas pour tout de suite.

En effet, le Premier Ministre malaisien Najib Razak est actuellement concentré sur les élections nationales de 2018 et les dossiers sociaux et économiques internes au pays.

C'est sans doute la prochaine majorité à la tête du pays qui devra officialiser le vainqueur de ce contrat, estimé à environ 2 milliards de dollars et qui prévoit l'achat de 18 avions de combat dans le but de poursuivre la modernisation de la Force Aérienne Royale Malaisienne.

En juin 2016, le Chef d'Etat-Major de la RMAF Tan Sri Roslan Saad a déclaré que la Malaisie se trouvait «maintenant dans une phase finale qui vise à étudier les entreprises qui sont en mesure de répondre à nos exigences, et la décision ne doit pas se prendre à court terme».

«Notre objectif est un avion de combat multi-rôle (MRCA) capable d'effectuer diverses missions, comme du combat air-air et de l'attaque au sol», avait-il expliqué.

© RAF - Vol en formation d'un Rafale C et d'un Eurofighter Typhoon britannique lors d'un exercice.

© RAF - Vol en formation d'un Rafale C et d'un Eurofighter Typhoon britannique lors d'un exercice.

Pour rappel, depuis 2011, la Force Aérienne Royale Malaisienne est engagée dans un processus d'acquisition d'un nouvel avion de combat afin de remplacer la vieillissante et maigre flotte de MIG-29N «Fulcrum» qui reste encore en service.

La petite dizaine encore en service, dont deux MIG-29NUB biplaces utilisés pour la formation des pilotes, aurait dû être retirée du service dans le courant de l'année 2015 avec la sélection d'un nouvel avion de chasse.

Cependant, en raison des difficultés économiques en Malaisie, l'achat du remplaçant s'est décalé de quelques années et les MIG-29 sont toujours en service.

Mais ces appareils commencent maintenant à accuser le poids des ans et leur maintenance, de plus en plus lourde, coûte de plus en plus cher à la Malaisie.

Par ailleurs, depuis plusieurs mois, la flotte de MIG-29N Fulcrum est peu à peu réduite en raison de l'augmentation des coûts d'exploitations.

Cette décision a été poussée par les faibles capacités de ces appareils qui sont en service depuis 1995, et qui disposent d'une vieille avionique qui n'a été que peu modernisée depuis leur entrée en service.

Toutefois, si le nombre de «Fulcrum» va sensiblement diminuer dans les prochains mois, Tan Sri Roslan Saad a ajouté que la date définitive de retrait n'était toujours pas connue.

La Force Aérienne Royale Malaisienne a diminué «l'utilisation de cet avion depuis trois ans, et à ce stade il n'y a pas de délai quant à la date de retrait définitive de l'appareil», a-t-il ajouté.

A titre d'information, la RMAF possède huit F/A-18D Hornet, neuf F-5F et RF-5E Tiger II, dix-huit Su-30 et treize Hawk 208.

Les MIG-29N/NUB appartiennent au No. 19 Squadron «Cobra» et sont stationnés sur la base aérienne de Kuantan, annexe de l'aéroport civil Sultan Ahmad Shah, situé sur la côte est de la Malaisie.