Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le parc aéronautique 2015 de l'Armée de Terre, l'Armée de l'Air, et la Marine Nationale

Chaque année, le Ministère de la Défense publie un rapport nommé "Les chiffres clés de la Défense" où une synthèse complète est réalisée afin de présenter, notamment, le budget du Ministère, son effectif (militaires et civils travaillant pour la Défense) de l'année passée de la publication, les déploiements en métropole et en opérations extérieures, ainsi que les équipements (véhicules terrestres, navires, et aéronefs).

Le Ministère de la Défense vient de publier celui consacré à 2015, avec notamment le parc aéronautique de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre, de l'Armée de l'Air, et de la Marine Nationale.

2014 : chiffres au 30 Juin / 2015 : chiffres au 1er Juillet.

Aviation Légère de l'Armée de Terre

Tigre et NH-90 Caïman de l'ALAT - (c) Airbus Helicopters

Tigre et NH-90 Caïman de l'ALAT - (c) Airbus Helicopters

Hélicoptères

2014

2015

Gazelle 127 110
Tigre 49 51
Cougar 24 26
Puma 88 75
Caracal 8 8
Caïman 13 15
TOTAL 309 285

Hélicoptères de formation et d'entraînement

Fennec NC 18

Avions de liaison

TBM 700 NC 8
Pilatus NC 5

 

Dans le cas de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre, qui souffre beaucoup d'une disponibilité qui est loin d'être excellente, et bien que les Gazelle (tous types confondus) constituent une majeure partie de la colonne vertébrale de l'ALAT, les hélicoptères de dernière génération, que ce soit les Tigre HAD/HAP et les NH-90 Caïman TTH, vont petit à petit se faire une place dans ce parc aéronautique, et devenir des appareils incontournables en opération.

Les hélicoptères Tigre ont déjà démontré leur savoir-faire et leur grande utilité, que ce soit en Afghanistan, en Libye, ou plus récemment au Mali. Et avec l'expérience acquise au fil des missions, les pilotes et les mécaniciens arrivent à faire fonctionner convenablement cette machine, qui maintenant s'affiche en opération extérieure aux côtés des NH-90 Caïman TTH déployés au Mali, et qui donnent une entière satisfaction aux militaires sur place, tant par sa facilité de pilotage, et ses capacités de transport.

Armée de l'Air

Alpha Jet et Rafale en formation derrière un avion de transport - (c) SIRPA Air / Armée de l'Air

Alpha Jet et Rafale en formation derrière un avion de transport - (c) SIRPA Air / Armée de l'Air

Avions de combat

2014

2015

A terme

Rafale B et C 76 76 180 Rafale, après 2030 et le retrait des 2000D. Un chiffre qui reste à confirmer.
Mirage 2000N 23 23 0, en 2018
Mirage 2000D 63 63  
Mirage 2000-5F et  2000C 34 34  
Mirage F1-CR et F1-B 18 0  
Mirage 2000B 6 6  

Avions de transport

A340 et A310 5 5  
C-160 Transall + C-130 Hercules 45 27 + 14  
Casa CN-235 27 27  
A400M Atlas 2 7 50, selon la LPM 2014-2019.

Support des opérations

Ravitailleurs C-135FR et KC-135 14 14 Vont être remplacés par 12 A330 MRTT à partir de 2018
E-3F Sentry AWACS 4 4  
Transall C-160G Gabriel 2 2  

Avions de liaison

A330, Falcon 7X, Falcon 900, Falcon 2000 7 7  
TBM 700 et DHC-6 Twin Otter 20 20  

Avions de formation et d'entraînement

2014 : Grob 120, Epsilon, Cirrus SR20 et SR22

2015 : Epsilon uniquement, car externalisation des autres aéronefs.

71 33  

Alpha Jet

PAF = Patrouille de France : 12 avions.

79 (avec PAF) 75 (hors PAF)  
Xingu 23 23  

Hélicoptères

Fennec 40 41  
Caracal et Cougar 11 11 (Caracal uniquement)  
Puma et Super Puma 30 28  

Drones

Harfang 4 4  
MQ-9 Reaper 2 3 12 drones MQ-9 Reaper en 2019.
       

Avions de combat :

C'est LE grand point d'interrogation de l'ensemble de ces données.

En effet, dans un premier temps, le Ministère de la Défense affirme qu'il y a toujours autant de Rafale Air au 30 Juin 2014, qu'au 1er Juillet 2015. Or, d'après l'excellent et très bien renseigné site Rafale Fan, au 15 Janvier 2015, 99 Rafale Air ont été livrés par Dassault Aviation à l'Armée de l'Air. Le chiffre peut alors correspondre au nombre de Rafale disponibles uniquement sur l'ensemble de la flotte, au nombre de Rafale disponibles sans compter ceux dans une phase de maintenance longue durée, ou c'est tout simplement une erreur de la part des communicants.

Outre les Rafale, l'ensemble de la flotte des Mirage 2000 reste sensiblement la même, bien que dans une dizaine d'années, elle va petit à petit s'amaigrir afin de laisser totalement la place aux Rafale. Si les Mirage 2000N des Forces Aériennes Stratégiques seront retirés du service opérationnel en 2018, le retrait des Mirage 2000D se fera, lui, beaucoup plus tard, au moins jusqu'en 2025, étant donné que ces appareils sont en cours de modernisation, et qu'ils sont encore indispensables dans les opérations actuelles, comme dans la bande sahélo-saharienne, ou en Irak.

Le reste des Mirage 2000, soit les 2000B, utilisés pour la formation des pilotes de chasse, aux côtés des 2000C, aussi utilisés pour la permanence opérationnelle avec les 2000-5F, devrait rester encore pendant un moment dans le parc de l'Armée de l'Air. Les 2000B et 2000C étant utilisés pour les jeunes et futurs pilotes de chasse qui opéreront sur les Mirage 2000D et 2000-5F.

Avions de transport :

Outre leur faible nombre alors qu'ils sont indispensables dans les opérations au Sahel, les avions de transport de l'Armée de l'Air disposent d'un très faible taux de disponibilité, notamment celui des Hercules et des Transall, qui atteint 40,10% en 2014 pour ces derniers.

Ces appareils vont être remplacés par l'A400M Atlas, qui commence à faire ses marques et montrer ses muscles dans l'Armée de l'Air et dans les opérations où il est utilisé, comme pour le convoyage de fret au Sahel, mais aussi au Moyen-Orient, que ce soit en Jordanie ou aux Emirats-Arabes-Unis.

Cela étant, l'A400M ne pourra pas remplacer totalement les C-130 Hercules ou les C-160 Transall, qui disposent de capacités, comme le largage de parachutistes par les portes latérales, que l'on ne retrouve pas pour l'instant sur les A400M. Outre la question du parachutage, se pose aussi celle des "poser en terrain sommaire", notamment dans le cadre des missions avec les forces spéciales, capacité que l'on attend encore sur ce jeune appareil.

Avions de support des opérations :

La question des ravitailleurs, c'est le problème principal de l'Armée de l'Air française actuellement. Ces appareils, âgés et fatigués, sont très difficiles à entretenir et font face à une disponibilité très faible.

Le Ministère de la Défense a pris la décision de commander douze ravitailleurs A330 MRTT "Phénix", mais la première livraison n'interviendra pas avant 2018...

Alors en attendant, croisons les doigts pour que ces avions tiennent encore la cadence. Car si les ravitailleurs actuels français des Forces Aériennes Stratégiques ne sont plus en capacité de voler et qu'ils doivent être cloués au sol pour une raison quelconque, c'est toute la crédibilité de l'Armée de l'Air et de la France elle-même qui sera remise en cause, étant donné qu'ils sont indispensables pour les opérations au Sahel, pour les entraînements en France, mais aussi dans la mission de dissuasion nucléaire.

Avions de formation et d'entraînement

En 2014, l'Armée de l'Air met en oeuvre une flotte de 67 Alpha Jet (sans comptabiliser les 12 de la Patrouille de France). En 2015, toujours sans compter les appareils de la Patrouille de France, 75 aéronefs sont en ligne pour assurer la formation des jeunes pilotes de chasse.

L'absence de données concernant les Grob 120, les Cirrus SR20 et SR22 est tout simplement due à une externalisation de la flotte de ces appareils.

Drones

La flotte de drones va progressivement se grossir avec l'arrivée de nouveaux MQ-9 Reaper. Pour l'instant non armés et destinés uniquement à des missions de reconnaissance et d'observation, ils pourraient cependant très vite devenir des drones armés, capables de frapper une cible d'opportunité, bien pratique dans la bande sahélo-saharienne.

Marine Nationale

Super-Etendard Modernisés, Rafale M, et E-2C Hawkeye - (c) Chasse Embarquée

Super-Etendard Modernisés, Rafale M, et E-2C Hawkeye - (c) Chasse Embarquée

Groupe Aérien Embarqué

2014

2015

A terme

Rafale M 36 38 42 en 2018.
Super-Etendard Modernisés 21 17 En service jusqu'en 2016, au moins.
E-2C Hawkeye 3 3  

Patrouille Maritime

Atlantique II 22  23  

Surveillance maritime

Falcon 200 5 5  
Falcon 50 5 7  

Hélicoptères de combat et de sauvetage

Lynx 20 20  
Panther 16 16  
Dauphin Pedro  3 2  
NH-90 NFH Caïman Marine 11 13 27 commandés.

Hélicoptères de service public

EC-225 2 2  
Dauphin 8 8  

Aviation de soutien maritime

Alouette III 22 21  
Falcon 10 6 6  
Xingu  11 11  
Cap 10 7 7  

 

Groupe Aérien Embarqué

Le 02 Avril et le 09 Juillet 2015, le CEPA/10S a livré à la base aéronavale de Landivisiau les Rafale M42, et M43 fraîchement sortis des usines de Dassault Aviation au standard F3. Alors que le M42 a été affecté à la Flottille 12F, le M43 rejoindra prochainement la Flottille 11F de la Marine Nationale.

Par ailleurs, dans le courant de l'année 2017, la Marine Nationale aura reçu le dernier des dix Rafale F1, modifié au Standard F3, ainsi que trois avions neufs supplémentaires. Le parc Rafale de la Marine Nationale atteindra alors 42 Rafale au Standard F3.

IMPORTANT : Ce papier n'est pas fixé à sa date de publication, et est sujet à changements dans l'avenir !

Partager cet article

Commenter cet article

jd666 05/09/2015 23:28

"Le chiffre peut alors correspondre au nombre de Rafale disponibles uniquement sur l'ensemble de la flotte, au nombre de Rafale disponibles sans compter les Rafale au Standard F1 en cours de rétrofit..."

Les seuls Rafale livrés au standard F1 ont été livrés à la Marine Nationale. Il n'y a donc pas de Rafale F1 en cours de retrofit pour l'Armée de l'Air...

Defens'Aero 05/09/2015 23:39

Bonsoir,

Inattention corrigée !
Merci pour votre commentaire.

Bonne soirée,
Loïc.

Anonyme 05/09/2015 11:39

76 Rafale pour l'Armée de l'air, il y a un truc qui cloche, sachant que 140 ont été livrés

En comptant les 38 appareils Marine, 2 avions qui appartiennent à Dassault, 3 avions à l'Egypte, 4 crash pour la Marine et 1 crash pour l'armée de l'air

ça devrait logiquement faire 92 appareils pour l'armée de l'air

Defens'Aero 21/11/2015 01:55

Bonjour,

Plusieurs avions de chasse ont été détruits ou partiellement endommagés. C'est le cas notamment du Mirage 2000D 651, de l'Alpha Jet E047, et de l'AMX 7193 de l'Aeronautica Militare qui ont été totalement détruits. Le Mirage 2000D 669 et l'Alpha Jet E096 ont été fortement endommagés, tandis que le Rafale B 335, l'AMX 7192, et le F-15E 202 de l'US Air Force ont été légèrement endommagés.

Le 11 Juillet 2013, le blog Le Mamouth indiquait à ce sujet : "Trois Puma détruits". Je n'ai pas d'informations supplémentaires à ce sujet.

Cordialement,
Loïc.

Anonyme, c'est bien 18/11/2015 18:51

Probablement que les 10 rafale M F1 tétroffités en F3 après démontage intégral et remontage sont comptés deux fois...

Des nouvelles des rafales passés au four en Espagne lors du Crash?

Que sont devenus les 3 pumas renversés par le vents au Mali?

Combien de tigres utilisés uniquement pour la formation des pilotes au Luc?

Que penser de l'augmentation de la dotation +1 Atlantique???

Bref, le nombre d'appareil en ligne est un peu différent.