Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'US Air Force déploie deux drones MQ-1 Predator en Lettonie

L'US Air Force déploie deux drones MQ-1 Predator en Lettonie

Photo : (c) USAF - Atterrissage d'un drone MQ-1 Predator

Après avoir déployé quatre F-22 Raptor du 95th Fighter Squadron sur la base aérienne de Spangdahlem, en Allemagne, dont deux qui viennent d'être envoyés sur la base aérienne polonaise de Lask, dans le Centre de la Pologne, aux côtés des F-16 de la Force Aérienne Polonaise, l'US Air Force vient à nouveau de projeter deux MQ-1 Predator en Lettonie.

En effet, dans un communiqué publié le 31 Juillet 2015, l'US Air Force a indiqué que deux drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-1 Predator et soixante-dix aviateurs au sol du 147th Reconnaissance Wing, issu de l’Air National Guard stationné à Ellington Field, au Texas, ont été déployés sur la base aérienne de Lielvarde, dans le centre de la Lettonie.

Ce déploiement, qui se déroule du 24 Juillet à la mi-Septembre 2015, bien qu'il soit mis en place dans le cadre des mesures de "ré-assurances" envers les différents pays de l'Est après l'annexion de la Crimée par la Russie, doit aussi remplir d'autres objectifs plus complexes.

L'envoi de ces deux drones Predator va permettre, dans un premier temps, aux aviateurs américains, de se familiariser avec l'espace aérien européen, et toutes les contraintes que cela implique pour y faire voler un drone, aux côtés des avions de ligne civils. Par ailleurs, il permet aussi de voir comment chaque pays de l'Est organise sa réglementation aérienne face aux drones, et d'obtenir les papiers nécessaires pour leur utilisation.

Dans un deuxième temps, ce déploiement va permettre de réaliser des missions en coopération avec les forces armées locales, que ce soit celles des pays baltes, mais aussi de la Pologne. Ces missions, qui vont être réalisées sur place par les drones, vont avoir pour objectif de renforcer le partenariat entre ces différents pays, ainsi que l'échange de données et de renseignements.

Le communiqué précise que ce déploiement n'a pas pour but d'effectuer des missions opérationnelles, mais uniquement des missions d'entraînement, d'expérimentation, avec notamment l'utilisation de canaux sécurisés de l'OTAN, et de renforcer les liens et les échanges entre les alliés de la région.

Partager cet article

Commenter cet article