Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Les nacelles de désignation laser et de reconnaissance sont toutes déployées en opération

Les nacelles de désignation laser et de reconnaissance sont toutes déployées en opération

Photo : (c) F. Lert / Dassault Aviation - Nacelle de reconnaissance RECO NG

Depuis les premières heures de l'opération Serval, aujourd'hui transformée en opération Barkhane dans la bande sahélo-saharienne, ou de l'opération Chammal, au-dessus du territoire irakien, l'Armée de l'Air déploie des Mirage 2000D ainsi que des Rafale afin d'assurer la protection des militaires au sol et d'effectuer des missions de reconnaissance dans la profondeur.

Pour assurer, dans un premier temps, les frappes aériennes contre des objectifs ennemis, les chasseurs, si ils n'emportent pas des bombes air-sol à guidage GPS, doivent être équipés d'une nacelle (ou pod) de désignation laser Damoclès qui permet de désigner l'objectif à la GBU, qui va ensuite venir frapper l'objectif défini.

Cependant, et selon les propos du Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air, le général Denis Mercier, devant la commission de la défense nationale et des forces armées, l'Armée de l'Air "manque de pods parce qu'elle n'en a pas assez commandé dans le cadre des précédentes LPM".

Cette erreur faite dans les années précédentes se répercute sur les opérations extérieures qui ont lieu aujourd'hui, et qui nécessitent obligatoirement l'emploi de ce type de nacelle de désignation laser en raison de la nature de ces missions, à savoir le Close Air Support (Appui aérien rapproché au profit des troupes au sol).

De fait, le général Denis Mercier, a déclaré que "pour ce qui est des pods de désignation laser Damoclès, si l’on met de côté ceux qui sont utilisés en opérations par l’armée de l’air et par la marine, il en reste moins d’un par escadron en France".

Cette absence de nacelle sur le territoire français entraîne inévitablement "un problème pour l’entraînement non seulement des jeunes équipages, mais aussi des équipages qui partent en opérations".

Mais outre les missions d'appui aérien rapproché, effectuées avec les nacelles de désignation laser, les Rafale de l'Armée de l'Air ou de la Marine Nationale peuvent effectuer des missions de reconnaissance en profondeur avec la nacelle de reconnaissance RECO NG.

Cette nacelle, qui est très efficace et qui peut prendre des photos en très basse comme en haute altitude, à courte comme à grande distance, et à grande comme à très grande vitesse, est indispensable pour planifier certaines missions et visualiser le champ de bataille ainsi que les positions ennemis.

Cependant, son utilisation est tellement importante que l'Armée de l'Air et la Marine Nationale arrivent à une situation qui fait "qu'il n’y en a aucun dans les escadrons en France : ils sont tous utilisés en opérations".

On retrouve ici le même problème qui existe avec la quasi-absence de nacelles de désignation laser Damoclès en métropole : Les aviateurs ne peuvent pas s'entraîner à son utilisation dans des exercices en France et "les équipages ne peuvent donc s’entraîner à nouveau sur des avions équipés de tels pods qu’en opérations".

Afin de pallier à ce problème, et qui n'est pas des moindres, l'Etat-Major des Armées a demandé "que ce point soit pris en compte dans l’actualisation de la LPM", qui va avoir lieu dans le courant du mois de Juin 2015. Le général Denis Mercier a ajouté dans son entretien que le Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian est "conscient du problème".

Il a aussi précisé que l'Armée de l'Air va "commander des pods supplémentaires afin d’éviter les problèmes qu'elle rencontre aujourd’hui" et "qu'avec les Rafale de standard F3R, nous disposerons de pods de nouvelle génération". A savoir, le pod de désignation laser de nouvelle génération (PDL NG), également développé par l'entreprise française Thales. Vingt nacelles de ce type ont été commandées, et les premières devraient arriver au sein de nos forces armées à partir de 2018.

Les nacelles de désignation laser et de reconnaissance sont toutes déployées en opération

Nacelle de désignation laser Damoclès - Photo : © JL. Brunet / Armée de l'Air.

Partager cet article

Commenter cet article

location chariot élévateur 20/05/2015 16:35

Merci beaucoup pour partager l'information! C'est très interessante :)