Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Rafale effectue son premier tir guidé d'un missile air-air Meteor

Le Rafale effectue son premier tir guidé d'un missile air-air Meteor

Photo : (c) Dassault Aviation - Archive 2012 : test de séparation du missile Meteor depuis un Rafale B.

Dans un communiqué publié hier Jeudi 30 Avril, la Direction Générale de l'Armement a déclaré que le 28 Avril dernier, "les équipes du Ministère de la Défense, de Dassault Aviation et de MBDA ont procédé au premier tir guidé du missile air-air longue portée Meteor à partir du Rafale contre une cible aérienne".

Le Rafale B du Centre d'Expériences Aériennes Militaires, et mis en œuvre depuis le site de Cazaux de DGA Essais en vol, a effectué son premier tir "avec succès dans une zone sécurisée de DGA Essais de missiles (site de Biscarrosse)", dans les Landes.

Le Meteor a été éjecté depuis le point arrière latéral gauche et est allé frapper, bien que dépourvu d'une charge explosive, une cible téléguidée afin de vérifier son bon comportement. Après son départ, annoncé "Fox 3" par le pilote de chasse, le missile a atteint sa cible en utilisant son statoréacteur.

Selon le communiqué officiel, ce tir a permis de franchir "un jalon important dans les travaux d’intégration du missile Meteor au Rafale, réalisés dans le cadre du développement du prochain standard F3-R de l’avion", puisqu'il s'agit de ce standard du Rafale qui sera capable d'emporter les missiles Meteor, dont les premiers devraient arriver au sein de l'Armée de l'Air et de la Marine Nationale à partir de 2018.

En Novembre 2012, le Direction Générale de l'Armement avait déjà procédé, non pas au tir, mais à l'éjection d'un Meteor depuis un Rafale afin de tester et d'observer le comportement du missile lorsque l'avion tireur déclenche le tir, pour éviter que le missile n'entre en contact avec l'avion tireur.

Le missile air-air Meteor est équipé d’un statoréacteur, est doté du mode "tire et oublie", et il est aussi conçu pour la mission de défense aérienne à très longue portée. Grâce aux performances du radar RBE2 à antenne active équipant le Rafale (seul avion européen disposant opérationnellement de ce type de capteur !), il sera capable d’intercepter des cibles à très longues distances, en complément de l’actuel missile MICA IR ou EM (InfraRouge ou ElectroMagnétique), utilisé aussi pour le combat ou l’autodéfense. Avec une vitesse de pointe de Mach 4, le Meteor dispose d'une portée de plus de 100 kilomètres (la portée réelle n'a jamais été divulguée).

Lancé en 2003, le Meteor est le résultat d'une coopération européenne entre l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, le Royaume-Uni et la Suède. Ce programme permet de faire travailler plusieurs entreprises européennes entres elles autour d'un projet commun, comme MBDA-UK (UK = Royaume-Uni, le maître d’œuvre industriel), aux côtés de MBDA-France, de MBDA-Italie, de Saab pour la Suède, de Bayern-Chemie pour l'Allemagne, et enfin, de Inmize pour l'Espagne.

Partager cet article

Commenter cet article