Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Pentagone suspend les négociations avec Lockheed Martin au sujet du F-35

Le Pentagone suspend les négociations avec Lockheed Martin au sujet du F-35

Lundi 23 Juin, quelques instants avant le décollage, le réacteur d'un F-35A, version destinée à l'US Air Force, a pris feu sur la base aérienne de Eglin, en Floride. Le pilote, appartenant au 33rd Fighter Wing, a immédiatement stoppé le décollage de son appareil et a appliqué les procédures de sécurité en vigueur afin que les secours puissent intervenir sur l'incendie.

A la suite de cet incident, John Kirby, le porte-paroles du Pentagone, a déclaré que l'US Air Force, l'US Marine Corps, ainsi que l'US Navy ont pris la décision de clouer au sol la totalité de la flotte de F-35 au sein des différentes forces américaines, soit une centaine d'appareils.

Des contrôles vont être effectués sur les F-35, et en particulier sur les réacteurs F135, développés par Pratt & Whitney. A la suite de ces inspections, "le retour en vol sera déterminé sur la base du résultat des contrôles et de l'analyse des informations qui ont été recueillies", toujours selon Kirby. Mais ces problèmes, qui ne sont pas les premiers puisque la flotte a, à plusieurs reprises, dû arrêter les vols pendant quelques temps suite à plusieurs soucis techniques, agacent le Pentagone et particulièrement les responsables du programme Joint Strike Fighter (JSF).

En effet, et selon le très sérieux média IHS Jane, le Pentagone a pris la décision de suspendre "temporairement" avec Lockheed Martin les négociations portant sur la livraison du prochain lot d'avions de chasse F-35. Kyra Hawn, porte-paroles du programme JSF au Pentagone, a précisé que "les négociations reprendront une fois que la question du moteur sera résolue".

Un problème et une réponse que Lockheed Martin et ses dirigeants espèrent régler au plus vite, étant donné que la signature d'une huitième livraison pourrait être conclue vers la fin de l'été, selon Laura Siebert, porte-paroles chez l'avionneur américain, qui le qualifie d'ailleurs de "déterminé" face à ce contrat supplémentaire.

Photo : (c) Lockheed Martin - de gauche à droite : F-35C / F-35B / F-35A.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 15/07/2014 16:53

This F-35 Project seems to be a money grinding machine. The problems will be overcamed.

Luis Lopes 10/07/2014 23:15

Pour moi cest normal,il faut arreter les US Dollars de etre disparu dans le bruillard.