Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Une campagne temps froid pour le Tigre HAD Block 2 et des Cougar rénovés

Une campagne temps froid pour le Tigre HAD Block 2 et des Cougar rénovés

Du Mardi 18 au Vendredi 28 Février, le Centre de Vol en Montagne (CVM), situé à Sainte-Léocadie, dans les Pyrénées-Orientales, a reçu le Groupement Aéromobile de la STAT (Section Technique de l'Armée de Terre).

Cette campagne avait plusieurs objectifs :

- évaluer les performances du TIGRE HAD en altitude,
- évaluer les systèmes d’armes HAD : notamment le missile anti-char Hellfire,
- étudier le travail en patrouille de jour et sous SIL en zone montagneuse avec les hélicoptères Cougar rénovés,
- réaliser des missions type HAD (Appui-Destruction) en zone montagneuse de jour et de nuit.

Une première campagne temps froid avait été menée en 2010 pour valider les capacités du Tigre HAD Block 1, qui équipe petit à petit l'Armée de Terre. Mais cette nouvelle campagne était nécessaire en raison des nombreuses modifications qu'ont subi les Tigre HAD Block 2.

De plus, le Tigre a également subi une nouvelle campagne de navalisation au large de Toulon à bord d’un BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) de la Marine Nationale. Ces exercices avaient plusieurs buts, comme la qualification de la symbologie de casque pour une utilisation de nuit, étendre le domaine d’homologation à bord des bâtiments de la Marine, et évaluer les contraintes liées aux protections balistiques additionnelles.

Une campagne temps froid pour le Tigre HAD Block 2 et des Cougar rénovés

A Sainte-Léocadie, les hélicoptères Tigre, au standard Block 2, étaient accompagnés d'hélicoptères Cougar de l'Aviation Légère de l'Armée de terre, qui sont en cours de rénovation par Airbus Helicopter. Les études ont eu lieu entre le 25 et le 27 Février 2014. Ils ont permis d'observer le comportement des Cougar rénovés en milieu montagnard. Mais d'autres études ont également été menées comme la validation des performances du COUGAR en termes d’aérocordage (descente de commandos depuis l’hélicoptère en rappel ou par une corde lisse, extraction de commandos accrochés à une corde-grappe fixée sous l'appareil). Ces techniques sont utilisées lorsque les caractéristiques du terrain ne permettent pas le poser de l’hélicoptère. (Cliquez sur la photo pour l'agrandir).

La rénovation, qui a été demandée en 2008, pour un montant de 220 millions d'euros, comprend la modernisation des équipements de pilotage (Pilote automatique 4 axes / Glass cockpit), de navigation, ainsi que l’intégration de capacités tactiques accrues comme une caméra thermique avec pointeur laser, un système de suivi de la situation tactique, un dispositifs d’autoprotection et une augmentation du rayon d’action.

Partager cet article

Commenter cet article

Mowgly 09/04/2014 11:03

Unn nombre non négligeable d'articles à se mettre sous la dent aujourd'hui! merci!