Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le 3/3 "Ardennes" fête ses 70 ans !

Le 3/3 "Ardennes" fête ses 70 ans !

Groin Groin... !

Hier vendredi 20 Septembre, L'Escadron de Chasse 3/3 "Ardennes" a fêté ses 70 d'existences. Au programme, une cérémonie militaire, des démonstrations aériennes avec un Mirage 2000D spécialement décoré pour l'occasion, et une soirée pour les invités et les militaires de l'escadron. Le Rafale Solo Display et la patrouille "Cartouche dorée" ont été conviés à l'événement.

Histoire :

Officiellement créé en 1943 en Syrie, l'Escadron reçoit des Hawker Hurricane après un accord passé entre le général Valin (Commandant des FAFL au Moyen-orient) et l’Air Chief Marshall Sir Arthur Tedder (Commandant de la RAF en Méditerranée).

Dès la naissance du groupe, deux escadrilles sont créées. La 1ère escadrille, ornée d'une tête de sanglier et d'une barre et la 2ème escadrille, également ornée d'une tête de sanglier, mais avec une barre rouge.

En 1944, les pilotes volent vers l'Afrique du Nord pour participer à sa libération, pendant 5 mois. Quelques temps plus tard, il recevra (enfin!) ses P-47 Thunderbolt. Ses appareils permettront à l'Escadron de participer à la Libération de la France.

Avec une réorganisation de l'Armée de l'Air en 1946, les Sanglier sont dissout quelques mois après avoir reçu la Croix de Guerre avec Palme, par le Général Charles de Gaulle.

En 1950, en Allemagne, sous l’appellation “4/4 Ardennes”, l'escadron est récréé, quelques mois seulement, avec des avions De Haviland Vampire.

En 1955, le voilà réactivé sur Republic F-84, où il participera aux combats au-dessus du Canal de Suez, jusqu'en 1958... pour une nouvelle dissolution.

Enfin, en 1974, le 3/3 "Ardennes" renaît enfin sur des Mirage V. En 1977, les Jaguar remplacent les Mirage.

Les opérations extérieures se succèdent, avec une préférence pour l'Afrique (comme quoi...), où ils iront voler en Mauritanie, au Tchad, ou encore, en Centrafrique. Quelques temps plus tard, les Jaguar lèguent leurs places aux Mirage III, qui n'a pas la capacité de se ravitailler en vol. Ce qui lui vaut une baisse d'activité au niveau des OPEX.

Mais en 1994, le Mirage 2000D arrive pour remédier à cette situation, et surtout, une nouvelle escadrille est créée. La BR44, elle aussi ornée d'une tête d'un sanglier mais qui est soulignée par une barre verte. Grace à cet appareil, l'Escadron participera à de nombreuses opérations extérieurs du 20ème et 21ème siècle comme les Balkans (Bosnie et Kosovo), l'Afghanistan, la Libye, et le Mali, il y a tout juste quelques mois.

"Ne recule, ni ne dévie"

Photo de couverture : (c) Vincent Cordier

Le Mirage 2000D, numéro 648, immatriculé 133-XT - (c) Vincent Cordier

Le Mirage 2000D, numéro 648, immatriculé 133-XT - (c) Vincent Cordier

Le Rafale du Solo Display, avec une décoration du Nato Tiger Meet en Norvège. (c) Ludo Louis Alexandre Jackmann

Le Rafale du Solo Display, avec une décoration du Nato Tiger Meet en Norvège. (c) Ludo Louis Alexandre Jackmann

Partager cet article

Commenter cet article