Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'interception qui fait rêver les pilotes

L'interception qui fait rêver les pilotes

Le 8 Juin, deux Mirage F1CR ont décollé de la base de Šiauliai, en Lituanie pour intercepter deux groupes d'appareils.

Le premier groupe, qui était composé de deux chasseurs Sukhoi-27, optimisés pour la défense aérienne, et de deux chasseurs Sukhoi-24, principalement utilisés pour l'attaque au sol, a été contrôlé au-dessus de la mer Baltique, près du golfe de Riga, en Lettonie.

Après avoir effectué une identification visuelle, en compagnie de deux Jas-39 Grippen suédois déjà sur place, les deux appareils français ont été "retaskés" vers le deuxième groupe d'aéronefs.

Il s'agissait ici d'un Iliouchine A-50, avion de contrôle avancé, escorté par deux chasseurs Su-27. Les deux Mirage F1CR ont accompagné les aéronefs jusqu'à ce qu'ils prénétrent dans l'espace aérien russe de Kaliningrad.

Le 11 Juin, nouvelle mission ! Deux Mirage F1CR ont repris les airs à 09h25 pour contrôler des appareils qui survolaient la mer Baltique. Le premier appareil a être appréhendé est un A-50, le même type d'avion intercepté le 8 Juin dernier. Par la suite, ils sont allés rejoindre un autre groupe, plus important et aussi plus impressionnant, puisqu'il s'agissait d'une formation russe, composée de deux bombardiers Tupolev 22M3 et de deux Su-27. Une fois l'identification et la surveillance faite, les appareils français sont retournés se poser sur la base de Šiauliai, à 10h15.

A 13h28, une nouvelle patrouille de Mirage F1CR est appelée pour intercepter un appareil inconnu. Une fois sur zone, les aviateurs français ont découvert un Iliouchine-20 COOT A, qui survolait la mer Baltique. Une fois l'identification faite, les appareils sont rentrés à la base.

Pour rappel, les quatre Mirage F1CR sont déployés, depuis le 30 Avril, pour surveiller et protéger les espaces aériens de la Lituanie, de la Lettonie et de l’Estonie. Une mission réalisée dans le cadre de l'OTAN durant 4 mois et qui met en oeuvre 90 militaires.

Crédits photos : Ministère de la Défense / Photo du haut : Mirage F1CR et Sukoï-27.

Su-24, appareil russe d'attaque au sol.

Su-24, appareil russe d'attaque au sol.

Su-27. En haut à droite de la photo, le bout avant d'un missile Magic II français.

Su-27. En haut à droite de la photo, le bout avant d'un missile Magic II français.

De gauche à droite : Tu-22 (bombardier) ; Mirage F1CR ; Su-27

De gauche à droite : Tu-22 (bombardier) ; Mirage F1CR ; Su-27

Partager cet article

Commenter cet article