Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Argentine pourrait acheter des Mirage F1 à l'Espagne.

L'Argentine pourrait acheter des Mirage F1 à l'Espagne.

Au mois de Juin, l'Armée de l'Air espagnole a retiré les derniers Mirage F1 (localement désignés Mirage C-14 et Mirage F1-E pour les appareils avec une avionique améliorée) de son parc aéronautique, lors d'une cérémonie sur la base aérienne de Los Llanos à Albacete.

Au mois d'Août, le ministre argentin de la Défense, Agustin Rossi, avait déclaré que son pays travaillait en coopération avec le gouvernement espagnol pour l'achat probable de ces appareils.

Le contrat prévoit l'achat de 16 Mirage F1 à l'Espagne et est évalué aux alentours de 170 millions d'euros. Il doit encore faire l'objet d'un débat au sein du Sénat argentin.

Cette acquisition permettra à l'Argentine de remplacer sa vieillissante flotte de Mirage 5 et Mirage III. Le pays disposerait encore de 25 appareils, mais selon certaines sources, la quasi totalité ne serait plus en état de vol à cause du manque de pièces de rechange et d'un entretien qui laisse à désirer.

Certains appareils se sont battus contre les Harrier britanniques lors de la guerre des Malouines en 1982, lorsque les argentins ont envahi les îles Falkland.

Le Mirage F1 est un appareil monoplace ou biplace, monoréacteur, et construit par Dassault Aviation (à l'époque Avions Marcel Dassault). Il peut être utilisé pour des missions de type air-air ou air-sol. Les Mirage F1 espagnols ont été rénovés dans les années 90 par Thales (anciennement Thomson-CSF). Ils ont, entre autre, un système de navigation inertielle (INS) avec une interface GPS et un radar air-sol télémétrique, il peut envoyer des données d'une mission vers le sol grâce à un module spécifique, et son panneau de commande entièrement numérique.

Partager cet article

Commenter cet article

Arnaud 02/10/2013 23:12

La carrière du F1 est loin d'être terminée !!!