Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un Typhoon de l'Ejército del Aire s'est écrasé à l'atterrissage

Un Typhoon de l'Ejército del Aire s'est écrasé à l'atterrissage

© Ejército del Aire - Un Eurofighter Typhoon de l'Ejército del Aire lors d'une mission d'entraînement.

© Ejército del Aire - Un Eurofighter Typhoon de l'Ejército del Aire lors d'une mission d'entraînement.

Hier jeudi 12 octobre 2017, au retour d'un défilé aérien au-dessus de Madrid dans le cadre de la fête nationale espagnole (ou Jour de l'hispanité), un Eurofighter Typhoon de l'Ejército del Aire s'est écrasé lors de son atterrissage sur la base aérienne de Los Llanos, dans l'est de l'Espagne.

Dans un communiqué de presse publié par l'Ejército del Aire peu de temps après l'accident, celle-ci a confirmé qu'un C.16 (désignation locale du Typhoon), appartenant à l'Ala 14, s'est écrasé, en milieu de journée, dans l'enceinte de la base aérienne, située en périphérie de la ville d'Albacete, et que son pilote a été tué dans le crash.

Les services de secours locaux ont rejoint le lieu de l'accident afin d'éteindre l'incendie et de mettre en place une zone sécurisée pour éviter de détériorer l'épave et pour permettre aux enquêteurs d'avoir accès à des éléments qui ne sont pas contaminés. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de ce tragique accident.

D'après les clichés diffusés sur les réseaux sociaux, l'accident a eu lieu en bout de piste alors que les quatre appareils de la formation, quatre Typhoon, effectuaient un break en bout de la piste qu'ils venaient de survoler.

Selon le Ministère espagnol de la Défense, Borja Aybar, le pilote décédé dans cet accident, était âgé de 34 ans, marié et avait un enfant de quelques semaines seulement. Originaire de Puertollano, situé dans la province de Ciudad Real (région de Castille-La Manche), l'aviateur de l'Ala 14 avait à son actif 1 238 heures de vol au sein de l'Ejército del Aire, dont 681 sur Typhoon.

De 2010 à 2013, il avait d'abord intégré l'Ala 11, sur la base aérienne de Morón de la Frontera (Séville). Par la suite, de 2013 à 2015, il rejoint l'Ala 14, pour ensuite prendre la direction de l'Ala 23 sur la base aérienne de Talavera la Real (ouest de l'Espagne) sur F-5M Freedom Fighter (AE.9), de 2015 à 2017. Enfin, depuis septembre 2017, Borja Aybar avait retrouvé le cockpit d'Eurofighter au sein de l'Ala 14.

Pour rappel, le premier accident mortel d'un Eurofighter Typhoon en Espagne avait eu lieu en 2010, quelques instants après le décollage de la base de Morón. L'instructeur espagnol avait réussi à s'éjecter, ce qui n'a pas été le cas du pilote saoudien alors en formation. Plus tôt, en 2002, un prototype de l'Eurofighter a vu ses deux réacteurs s'éteindre en vol, ce qui a contraint les deux pilotes à s'éjecter, en toute sécurité.

Enfin, en juin 2014, un Typhoon de la base aérienne de Morón s'est écrasé alors qu'il se trouvait en phase finale pour son atterrissage. Le pilote est lui-aussi décédé dans cet accident.

Dans le monde, c'est le troisième crash d'un Eurofighter en peu de temps. En effet, le 13 septembre 2017, un Typhoon de la Royal Saudi Air Force s'est écrasé dans le sud du Yémen alors qu'il effectuait une mission de combat au-dessus du pays, causant la mort de son pilote.

Onze jours plus tard, le 24 septembre 2017, un Typhoon de l'Aeronautica Militare s'est abîmé en mer Tyrrhénienne, à proximité des côtes italiennes, non loin de la ville de Terracine, située dans la province de Latina et à environ 90 kilomètres de Rome. Son pilote, qui effectuait une démonstration aérienne, est également décédé dans l'accident.