Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un drone MQ-9 Reaper a été abattu au Yémen

Un drone MQ-9 Reaper a été abattu au Yémen

capture d'écran vidéo - Un MQ-9 Reaper de l'USAF tombe, en flammes, sur la ville de Sanaa après avoir été abattu.

capture d'écran vidéo - Un MQ-9 Reaper de l'USAF tombe, en flammes, sur la ville de Sanaa après avoir été abattu.

Le dimanche 1er octobre 2017, un drone MALE MQ-9 Reaper de l'US Air Force a été abattu au Yémen, et plus précisément au-dessus de la ville de Sanaa, capitale du pays et centre administratif du Gouvernorat de Sanaa, situé dans l'ouest du pays.

Selon l'agence de presse yéménite, l'appareil a été abattu aux alentours de 11h00 (heure locale) par les rebelles Houthis, de confession chiite, soutenus par l'Iran et qui contrôlent toute la partie nord-ouest du Yémen. L'information a été confirmée par l'US Central Command (US CENTCOM) avec un communiqué de presse diffusé aux médias spécialisés américains.

Ce dernier a déclaré que l'US CENTCOM «évaluait le fait qu'un véhicule aérien sans pilote MQ-9 Reaper a été abattu dans l'ouest du Yémen, le 1er octobre 2017». «Les détails sur les spécificités de la mission ne peuvent pas être rendus publics pour des raisons opérationnelles et nous ne souhaitons pas s'avancer avant l'enquête», est-il également ajouté.

Ce MQ-9 Reaper pouvait très bien mener une mission d'observation et de renseignement ou de frappe ciblée pour le compte de l'US Department of Defense, ou une opération de renseignement pour le compte de la coalition arabe, dirigée par l'Arabie Saoudite depuis mars 2015.

En effet, les Etats-Unis soutiennent l'opération Tempête décisive (stoppée en avril 2015) et aujourd'hui l'opération Restaurer l'espoir, mises en place par une coalition de pays arabes et sunnites, qui ont pour objectif de stopper et renverser la rébellion Houtis et de remettre au pouvoir le président du Yémen Abd Rabo Mansour Hadi.

Ce soutien ne se fait pas activement par des missions de combat, mais avec du soutien logistique (avions de ravitaillement en vol, etc…) et en fournissant du renseignement collecté par les vecteurs militaires des forces armées américaines (drones, satellites, etc…).