Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un MV-22 Osprey de l'US Marine Corps a réalisé un poser dur en Syrie

Un MV-22 Osprey de l'US Marine Corps a réalisé un poser dur en Syrie

© USMC - Un MV-22B Osprey du VMM-266, lors d'une mission d'entraînement dans une région désertique.

© USMC - Un MV-22B Osprey du VMM-266, lors d'une mission d'entraînement dans une région désertique.

Vendredi 29 septembre 2017, un MV-22 Osprey de l'US Marine Corps (USMC) a réalisé un poser dur («hard landing») en Syrie, blessant deux des militaires qui se trouvaient dans l'appareil au moment de l'accident.

Dans le succinct communiqué de presse diffusé par l'US Central Command (US CENTCOM), les autorités militaires américaines expliquent que «les deux militaires ont été traités pour des blessures non-mortelles et ont été rapidement transportés vers une installation de traitement médical, où ils ont été examinés et relâchés».

Outre ces deux soldats, l'équipage et les autres combattants à bord de l'Osprey n'ont pas été blessés lors de l'accident. L'US CENTCOM n'a pas précisé l'unité à laquelle appartenaient ces militaires, bien qu'il soit fort probable qu'il s'agisse d'éléments des forces spéciales, très présentes dans la région.

Dans les médias américains, des hauts-responsables du Pentagone ont précisé, sous couvert d'anonymat, que le poser dur a eu lieu en Syrie, qu'il n'est pas le résultat d'un tir ennemi et que l'appareil, irrécupérable, a été complètement détruit par les forces américaines afin de ne pas laisser du matériel sensible dans les mains des jihadistes de l'organisation Etat Islamique, entre autres.

L'US CENTCOM a également ajouté «la cause de cet accident fait l'objet d'une enquête par la coalition» internationale Inherent Resolve.

C'est le troisième accident majeur impliquant un V-22 Osprey au cours de cette année. Le 29 janvier 2017, dans le gouvernorat d'Al Bayda situé dans le sud-ouest du Yémen, un MV-22 Osprey de l'USMC a été perdu lors d'une opération avec des forces spéciales de l'US Navy SEAL Team 6, qui ont perdu au cours de cette opération un de leurs membres.

Le MV-22 Osprey a été contraint de réaliser, ici aussi, un poser dur alors qu'il était en mission MEDEVAC (Evacuation médicale) afin d'évacuer un des soldats de l'opération blessé pendant les échanges de tirs. Peu de temps après son atterrissage forcé, l'équipage de l'Osprey a déterminé que l'appareil hybride ne pourrait pas reprendre les airs en raison des dégâts trop importants. Il a donc été détruit par une frappe aérienne.

Plus récemment, le 05 août 2017, un MV-22 du Marine Medium Tiltrotor Squadron 265, appartenant au 31st Marine Expeditionary Unit, s'est abîmé au large des côtes est de l'Australie, alors qu'il effectuait une mission d'entraînement depuis l'USS Bonhomme Richard (LHD 6). Trois militaires avaient perdu la vie dans l'accident.