Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Aviation Royale Canadienne déploie cinq CF-188 Hornet en Roumanie

L'Aviation Royale Canadienne déploie cinq CF-188 Hornet en Roumanie

© ARC - Arrivée des cinq CF-188 Hornet canadiens sur la base aérienne roumaine de Mihail Kogalniceanu.

© ARC - Arrivée des cinq CF-188 Hornet canadiens sur la base aérienne roumaine de Mihail Kogalniceanu.

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie, les affrontements dans l'est de l'Ukraine et les fortes tensions entre la Russie et l'OTAN, l'Alliance a mis en place une vaste opération de «réassurance» envers les pays de l'est qui craignent une propagation des tensions dans leur pays.

Outre le renforcement de l'opération Air Baltic Policing et la multiplication d'importants exercices militaires afin de renforcer l'interopérabilité entre les différentes forces armées locales, des missions opérationnelles (police du ciel, permanence à la mer, etc…) sont aussi menées par les pays de l'OTAN.

C'est donc dans ce cadre là que le Canada a déployé cinq CF-188 Hornet de l'Aviation Royale Canadienne (ARC) et 135 militaires au sol, issus du 409e Escadron d’appui tactique de la 4e Escadre de Cold Lake et de la 2e Escadre expéditionnaire de la 17e Escadre de Winnipeg.

L'ensemble de ce détachement est stationné sur la base aérienne de Mihail Kogalniceanu, située dans le sud-est de la Roumanie, sur les côtes de la mer Noire et à seulement 400km de Sebastopol (en Crimée).

Cette mission de police du ciel, après celle assurée en mai 2017 en Islande, se déroule du mois de septembre à décembre 2017, d'après le communiqué de presse publié par l'ARC. «La Force opérationnelle aérienne (FOA) en Roumanie renforcera la capacité de la force aérienne roumaine pour lui permettre de préserver l’intégrité de son espace aérien», explique le texte officiel.

«Cette mission s’inscrit dans le cadre de l’opération REASSURANCE, la contribution du Canada aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN. Ces mesures démontrent la détermination collective des alliés de protéger les populations et les territoires des pays membres de  l’OTAN», assure-t-on du côté de l'ARC.

A l'occasion de ce déploiement, le lieutenant-colonel Mark Hickey, commandant de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie souligne que la FOA «est une organisation agile et flexible qui est toujours prête à utiliser une puissance aérienne et à offrir du soutien aux endroits et aux moments où le Canada en a besoin. Notre Force opérationnelle aérienne en Roumanie est fière de participer aux activités de défense collaborative qui soutiennent les activités renforcées de police aérienne de l’OTAN».

Cette récente mission de police du ciel est assurée par les membres de l'Alliance qui se relaient tous les trois mois. Elle a été mise en place en juin 2017 avec le premier déploiement de quatre Eurofighter Typoon de la Royal Air Force.

Cette Quick Reaction Alert (QRA) est dirigée par le Combined Air Operations Centres (CAOC) de l'OTAN implanté à Torrejon, en Espagne, et qui gère tout le sud de l'Europe, du Portugal jusqu'aux côtes de la mer Noire. De son côté, le CAOC d'Uedem, dans l'ouest de l'Allemagne, couvre l'ensemble des pays du nord de l'Europe, du Royaume-Uni jusqu'aux états Baltes.

Actuellement, l'OTAN se charge de la mission de police du ciel (QRA) de l'Islande, de l'Albanie, des pays Baltes (Lituanie, Estonie, Lettonie), des nations du BENELUX (Belgique, Luxembourg et Pays-Bas), ainsi que de la Slovénie.