Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Les F-35A Lightning II de la base de Luke sont cloués au sol après des hypoxies chez les pilotes

Les F-35A Lightning II de la base de Luke sont cloués au sol après des hypoxies chez les pilotes

© USAF - Un F-35A du 56th Fighter Wing en vol avec un F-16C du 944th Fighter Wing.

© USAF - Un F-35A du 56th Fighter Wing en vol avec un F-16C du 944th Fighter Wing.

Alors que Lockheed Martin et l'US Air Force venaient de marquer plusieurs étapes dans la poursuite de la mise au service actif du F-35A Lightning II, un nouveau problème technique vient encore une fois retarder l'entraînement et la formation des pilotes.

En effet, dans un communiqué de presse publié le 09 juin 2017, la base aérienne de Luke, située dans l'Arizona, a indiqué que le 56th Fighter Wing venait de stopper toute activité aérienne avec ses F-35A Lightning II à la suite d'une série de cinq incidents où apparaissaient des symptômes d'hypoxies chez les pilotes.

Ces premiers symptômes ont été constatés dès le 02 mai 2017 par les pilotes alors qu'ils se trouvaient en vol. Lors de ces incidents, les pilotes victimes du problème sont passés sur le système d'oxygène de secours et ont pu atterrir en toute sécurité.

Lors de l'officialisation de ces événements, Brook Leonard, commandant du 56th Fighter Wing, a déclaré «qu'afin de synchroniser les opérations et les efforts de maintenance vers des sorties aériennes plus sûres, nous avons annulé localement les vols de F-35A».

«L'US Air Force prend ces incidents physiologiques au sérieux et notre attention est centrée sur la sécurité et le bien-être de nos pilotes. Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour trouver la cause principale de ces incidents», a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, l'USAF va mettre en place des cours destinés aux pilotes de chasse américains et internationaux de F-35A qui pourraient être confrontés à ce problème au cours d'un vol.

Ils seront notamment formés sur les incidents qui ont eu lieu, ainsi que sur les actions qui doivent être entreprises afin de pouvoir continuer à piloter leur appareil et ainsi ne pas aggraver la situation.

A ce stade, seule la base aérienne de Luke a pris la décision de stopper les activités aériennes de ses F-35A Lightning II. Les autres escadrons et bases aériennes n'ont pas évoqué, officiellement, les mêmes problèmes que ceux rencontrés à Luke.