Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un F-15E Strike Eagle abat un drone pro-régime syrien qui menaçait les forces de la coalition

Un F-15E Strike Eagle abat un drone pro-régime syrien qui menaçait les forces de la coalition

© USAF - Deux F-15E Strike Eagle se ravitaillent dans la région de Mossoul, en Irak.

© USAF - Deux F-15E Strike Eagle se ravitaillent dans la région de Mossoul, en Irak.

Si les tensions entre les vecteurs aériens russes et américains dans l'espace aérien syrien ont longtemps été évoquées, il n'en reste pas moins que des tensions au sol sont, depuis ces derniers temps, de plus en plus fortes entre les forces spéciales de la coalition internationale et les forces pro-Assad.

C'est dans ce contexte là que le 08 juin 2017, un drone pro-régime syrien a été abattu en vol par un F-15E Strike Eagle de l'US Air Force, selon un communiqué de presse publié par l'Etat-Major de l'opération Inherent Resolve et l'US Department of Defence (US DoD).

Le drone, dont le type exact n'a pas été précisé, «a été abattu après avoir largué une des plusieurs armes qu'il emportait près d'un poste occupé par des membres de la coalition qui s'entrainent et conseillent les forces terrestres partenaires dans la lutte contre» l'organisation Etat Islamique.

Le régime syrien de Bachar Al-Assad est soutenu militairement par le Hezbollah et l'Iran qui fournissent des armes, du personnel combattant et de soutien, des véhicules, ainsi que des drones.

C'est donc peut-être un drone MALE Shahed-129 qui a été visé et abattu ici. De conception iranienne, le drone MALE Shahed-129 a des lignes très proches du drone Hermes 450, développé et construit par l'entreprise israélienne Elbit Systems.

L'accrochage a eu lieu dans la région d'At Tanf, située dans le sud de la Syrie, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec la Jordanie et l'Irak.

Dans ce même communiqué, l'US DoD ajoute que que ce tir fait suite «à un engagement plus tôt dans la journée où les forces de la coalition ont détruit deux véhicules militarisés pro-régime qui avançaient vers les forces de la coalition à At Tanf établies dans la zone de déconfliction».

Mise en place par la coalition internationale, cette zone instaure dans un rayon de 55 kilomètres autour d'At Tanf un périmètre destiné à protéger les forces spéciales occidentales qui s'y trouvent, et à considérer comme menaçant tout vecteur terrestre et aérien étranger qui y pénètre.

Par ailleurs, il est également précisé dans ce même communiqué que «la coalition ne cherche pas à lutter contre le régime syrien, les forces russes ou pro-régime qui se sont associées à eux».