Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Australie engage deux AP-3C Orion pour lutter contre l'Etat Islamique aux Philippines

L'Australie engage deux AP-3C Orion pour lutter contre l'Etat Islamique aux Philippines

© RAAF - Largage de leurres infrarouges par AP-3C Orion de la Royal Australian Air Force.

© RAAF - Largage de leurres infrarouges par AP-3C Orion de la Royal Australian Air Force.

Si l'organisation Etat Islamique est quotidiennement évoquée pour ses actions au Moyen-Orient, et plus récemment en Afghanistan après son implantation dans l'est du pays, elle fait aussi parler d'elle, depuis quelques semaines maintenant, pour ses attaques aux Philippines, en Asie.

En effet, depuis près d'un mois maintenant, les forces armées philippines se battent quotidiennement contre des jihadistes de l'Etat Islamique qui se sont implantés dans certains quartiers de la ville de Marawi (environ 200 000 habitants), située dans le sud des Philippines.

Ces combats sont menés par des centaines d'individus appartenant aux groupes Abu Sayyaf et Maute, liés à l’organisation État islamique (EI).

Afin de lutter contre ces deux groupes jihadistes qui ont su ouvrir un nouveau front en Asie, en plus des autres déjà en cours, les Etats-Unis déploient des forces spéciales qui assurent, officiellement, des missions de formation et d'entraînement au profit des forces armées philippines.

Mais les Etats-Unis ne sont plus les seuls à s'engager militairement sur ce front. En effet, la Force Aérienne Royale Australienne (RAAF, Royal Australian Air Force) a indiqué qu'elle allait déployer deux avions de patrouille maritime AP-3C Orion sur la base aérienne malaisienne de Butterworth, située dans le nord de la Malaisie.

Les appareils effectueront des missions ISR (Intelligence, Surveillance et Reconnaissance) au profit des forces armées philippines avec du recueil de renseignement d'origine électro-magnétique et avec la collecte d'une imagerie aérienne de l'île de Mindanao, où se trouve notamment Marawi.

Près de 2 500 kilomètres séparent le détachement australien implanté sur la base malaisienne et le théâtre des opérations. La base aérienne de Butterworth comprend, entre autres, un détachement régulier du No. 92 Wing, armé par des AP-3C Orion, qui assurent des missions de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime en mer de Chine méridionale.

Dans un communiqué de presse publié à ce sujet, la Ministre australienne de la Défense, Marise Payne, a déclaré que «la menace régionale du terrorisme, en particulier de Daesh et des combattants étrangers, est une menace directe pour l'Australie et nos intérêts».