Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Aeronautica Militare va déployer quatre Typhoon en Bulgarie

L'Aeronautica Militare va déployer quatre Typhoon en Bulgarie

© Aeronautica Militare - Deux Eurofighter Typhoon italiens lors d'une mission d'entraînement.

© Aeronautica Militare - Deux Eurofighter Typhoon italiens lors d'une mission d'entraînement.

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie, les affrontements dans l'est de l'Ukraine et les fortes tensions entre la Russie et l'OTAN, l'Alliance a mis en place une vaste opération de «réassurance» envers les pays de l'est qui craignent une propagation des tensions dans leur pays.

Outre le renforcement de l'opération Air Baltic Policing et la multiplication d'exercices militaires afin de renforcer l'interopérabilité entre les différentes forces armées locales, des missions opérationnelles (police du ciel, permanence à la mer, etc…) sont aussi menées par les pays de l'OTAN.

Alors que quatre Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force assurent, de mai à septembre 2017, une Quick Reaction Alert (QRA, ou permanence opérationnelle) en Roumanie, des Typhoon de l'Aeronautica Militare vont être déployés en Bulgarie pour assurer cette même mission.

En effet, selon le Sofia Globe, la Bulgarie a approuvé le déploiement de quatre Eurofighter Typhoon italiens, du 15 juillet au 15 octobre 2017, afin qu'ils assurent la QRA au sein de l'espace aérien bulgare.

Cette mission est effectuée dans le cadre du dispositif militaire de l'OTAN appelé «NATINAMDS», pour «Nato Alliance for Air and Missile Defence». Les pilotes seront chargés d'effectuer l'interception, l'identification et l'escorte d'aéronefs non-identifiés, en cas d'une assistance en vol ou lorsqu'ils n'ont pas déposé de plans de vol.

Les chasseurs italiens et le personnel de soutien au sol, composé d'environ 110 aviateurs, seront stationnés sur la base aérienne de Graf Ignatievo, située dans le centre de la Bulgarie.

Au cours de cette période, la Force Aérienne Bulgare continuera elle-aussi d'assurer la permanence opérationnelle avec ses MIG-29 «Fulcrum».

Toutefois, la flotte de «Fulcrum» est particulièrement vieillissante et elle est, depuis l'annexion de la Crimée, régulièrement sollicitée afin d'aller identifier et escorter des aéronefs de l'Armée de l'Air russe qui pénètrent ou qui longent l'espace aérien bulgare.

L'augmentation du nombre de décollages sur alerte fatigue dans sa globalité la Force Aérienne Bulgare, qui doit assurer ses missions avec des cellules âgées et une mince enveloppe budgétaire en raison des difficultés économiques du pays.

En décembre 2016, Sofia a lancé un appel d'offres afin de remplacer les derniers MIG-29 encore en activité. Il prévoit une petite enveloppe de 767 millions d’euros pour l'achat de huit ou neuf avions de combat, la formation des aviateurs, ainsi que l'armement et les pièces de rechange associées (tous les détails dans cet article).