Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Luftwaffe stoppe la formation de ses équipages de Tornado aux Etats-Unis

La Luftwaffe stoppe la formation de ses équipages de Tornado aux Etats-Unis

© USAF - Un Tornado ECR du German Air Force Flying Training Center lors d'un entraînement au tir air-sol.

© USAF - Un Tornado ECR du German Air Force Flying Training Center lors d'un entraînement au tir air-sol.

Depuis le 1er mai 1996, la Luftwaffe a mis en place une partie de la formation des équipages navigants (pilotes et navigateurs système d'armes) sur la base aérienne d'Holloman, aux Etats-Unis, avec la création du German Air Force Tactical Training Center.

Les aviateurs allemands s'entraînaient sur place à deux reprises au cours de leur formation. La première, pendant trois semaines, afin de se perfectionner dans la tenue de missions de guerre et la seconde, pendant environ six mois, afin de s'entraîner sur les champs de tir locaux.

Mais 21 ans plus tard, cette formation vient officiellement de s'achever pour des raisons économiques notamment, selon les déclarations du général de brigade Andreas Schick, adjoint au commandement des escadres de la Luftwaffe.

En effet, lors d'un cérémonie organisée le lundi 10 avril 2017 sur la base aérienne de Schleswig-Jagel, située dans le nord de l'Allemagne, la formation des jeunes équipages a été officiellement relancée avec la création du 4ème escadron du Taktisches Luftwaffengeschwader 51 «Immelmann».

Le retour de cette formation a été marquée par les premières sorties aériennes qui ont été effectuées dès le 24 avril

Ce rapatriement impacte directement la base aérienne de Schleswig-Jagel puisque les quatorze Tornado ECR/IDS qui étaient basés aux Etats-Unis vont gonfler les effectifs de la base allemande qui passe donc de 25 à 39 appareils, sans compter le personnel qui les met en oeuvre.

Aux Etats-Unis, les pilotes allemands disposaient d'une relative bonne météo et d'un considérable espace aérien comme champ de travail pour la formation et l'entraînement au combat, notamment pour les missions air-sol avec le tir d'armements dans des vastes champs de tir dédiés à cet effet.

En Europe, avec les milliers de vols de ligne civils qui survolent le continent chaque jour et la densité de population, les contraintes imposées aux aéronefs sont beaucoup plus importantes. C'est d'ailleurs pour cela que la majorité des sorties aériennes se déroulent en mer du Nord et en mer Baltique.

Mais en plus de ces zones habituelles, la Luftwaffe va pouvoir dorénavant utiliser et évoluer au sein de l'espace aérien du Danemark et des Pays-Bas afin d'étendre les possibilités en matière d'exercice.