Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Le Kenya pourrait acquérir douze hélicoptères MD-530F

Le Kenya pourrait acquérir douze hélicoptères MD-530F

© USAF - Un MD-530 Cayuse Warrior de la Force Aérienne Afghane lors d'une mission d'entraînement, en août 2016.

© USAF - Un MD-530 Cayuse Warrior de la Force Aérienne Afghane lors d'une mission d'entraînement, en août 2016.

Après avoir réalisé, en janvier 2017, une demande pour l'achat de douze AT-802L et deux AT-504 Air Tractor au profit de la Force Aérienne Kenyanne, le Kenya est également intéressé par l'achat de douze hélicoptères MD-530F, de l'entreprise américaine Hughes Helicopters.

En effet, dans une note Foreign Military Sale (FMS) publiée le 02 mai 2017, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA, Agence Américaine d'Exportation d'Armement) a donné son accord pour la vente de douze hélicoptères de ce type à la Force Aérienne Kényane.

Ce contrat, d'une valeur de 253 millions de dollars (soit environ 231 millions d'euros) comprend, outre la vente des MD-530F, les équipements internes, l'armement associé ainsi que le soutien technique au sol.

Les MD-530F devraient être livrés avec notamment 24 nacelles canon HMP400 calibre .50 (fiche technique) de l'entreprise belge FN Herstal, et de 24 nacelles lance-roquettes M260 de Arnold Defense.

En outre, le contrat prévoit aussi la livraison de 4 032 roquettes air-sol non-guidées M151, de 1 536 roquettes d'entraînement M274 et de 400 000 munitions de calibre .50 pour les nacelles canon.

Outre l'armement, la possible vente comprend des systèmes de navigation et de communication installés dans les ordinateurs de bord des hélicoptères, mais dont le type n'a pas été précisé.

De plus, des «contractors» privés seront également embauchés pour effectuer des opérations de support logistique et d'entraînement, aux côtés de personnels de l'US Department of Defense qui assureront eux-aussi l'assistance technique auprès des militaires locaux.

L'Agence américaine précise dans sa note que cette vente permet «d'améliorer la sécurité d'un partenaire régional solide qui est un leader de la sécurité régionale, tout en entreprenant des opérations militaires contre [le groupe] al-Shabaab, et qui est un contributeur à la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISON)».

Par ailleurs, cette vente, sans doute un premier lot avant d'autres futures commandes, permettra à terme de remplacer la vieillissante flotte d'hélicoptères MD-500, utilisée pour les missions de reconnaissance armée, et composée d'environ 40 exemplaires.