Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La France va revendre une trentaine de Jaguar à l'Inde

La France va revendre une trentaine de Jaguar à l'Inde

© Force Aérienne Indienne - Un Jaguar indien lors d'une mission d'entraînement au tir air-sol.

© Force Aérienne Indienne - Un Jaguar indien lors d'une mission d'entraînement au tir air-sol.

Alors que des discussions sont actuellement en cours entre la France et des sociétés privées pour la vente d'environ 80 cellules de Mirage F1, d'autres anciens avions de combat de l'Armée de l'Air française s'apprêteraient eux-aussi à quitter le territoire français.

En effet, selon nos informations, la France est actuellement en négociations avec la Force Aérienne Indienne pour la vente d'une trentaine de cellules de Jaguar ayants appartenu à l'Armée de l'Air avant leur retrait en juillet 2005.

Bien que rien ne soit encore signé, les discussions entre les différents acteurs avancent «plutôt bien», précise-t-on à Defens'Aero.

Ces cellules ne seront pas remises en service actif mais les pièces seront utilisées pour la Mise en Condition Opérationnelle (MCO) de la flotte des Jaguar M/S et Jaguar T de la Force Aérienne Indienne, désignés localement «Shamsher».

Actuellement, selon le rapport World Air Forces 2017 de Flightglobal, la Force Aérienne Indienne dispose d'une flotte composée de 130 Jaguar M/S pour les missions opérationnelles et une trentaine de Jaguar T pour les missions de formation.

L'ensemble de cette flotte subit depuis plusieurs mois maintenant une importante modernisation («Darin III») menée par l'avionneur national Hindustan Aeronautics Limited (HAL) avec l'intégration de nouveaux équipements internes, de l'avionique à l'ordinateur de bord, en passant par les systèmes de contre-mesures.

Dans le cockpit, les pilotes de chasse disposeront désormais d'un pilote automatique plus précis et plus fiable que l'ancien, des écrans multifonctions en couleur et une nouvelle VTH (Vision Tête Haute) qui sera adaptée aux nouveaux équipements.

Les commandes de vol hydrauliques seront remplacées par des commandes de vol électriques. Cette importante modernisation (et gros chantier) permettra aux pilotes d'avoir un pilotage plus fin et une meilleure réponse aux actions demandées par le pilote à la voilure.

Du côté offensif, les Jaguar indiens disposeront d'un ordinateur de bord capable d'emporter et de tirer une plus large gamme d'armements avec l'intégration de bombes guidées laser et GPS.

Pour le côté défensif, selon le site Aerobuzz, les Jaguar vont être équipés d'un tout «nouveau système d’autoprotection dont la chaine de réception et d’analyse comprend des détecteurs radar, laser et optroniques».

Une nacelle d'autoprotection qui permettra notamment de faire face aux nouvelles menaces émises par les missiles sol-air et air-air récemment mis en service, et avec des capacités de contre-mesures adaptées à la menace.

Cette nacelle, «à forte puissance et à large bande» selon Aerobuzz, pourra aussi être utilisée dans un contexte offensif avec le brouillage des dispositifs militaires adverses.