Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Air Baltic Policing : Les F-16C polonais et EF-18 Hornet espagnols se chargent de la 44è rotation

Air Baltic Policing : Les F-16C polonais et EF-18 Hornet espagnols se chargent de la 44è rotation

© Ejército del Aire - Deux EF.18 Hornet en vol lors d'une mission d'entraînement.

© Ejército del Aire - Deux EF.18 Hornet en vol lors d'une mission d'entraînement.

Depuis le début du mois de janvier 2017, la 43ème rotation de l'opération de l'OTAN Baltic Air Policing est assurée par quatre F-16AM de la Force Aérienne Royale Néerlandaise, déployés sur la base aérienne de Siauliai (Lituanie), et par quatre Eurofighter Typhoon de la Luftwaffe, installés sur la base aérienne d'Ämari (Estonie).

Quatre mois après avoir assuré la protection et l'intégrité de l'espace aérien des pays baltes (Lettonie, Estonie, Lituanie), la mission de cette 43ème rotation s'achève afin de laisser la place à la nouvelle rotation.

Selon le communiqué de presse publié le 30 mars 2017 par l'OTAN, cette 44ème rotation est armée par quatre F-16C de la Force Aérienne Polonaise et par cinq EF-18 Hornet de l'Ejército del Aire.

Les F-16C Block 52, qui seront déployés à Siauliai, en Lituanie, appartiennent tous au 3rd Tactical Squadron habituellement stationné sur la 31st Air Base (ou base aérienne de Poznan), située dans le centre de la Pologne.

Outre les avions de combat, le détachement est aussi composé de mécaniciens, armuriers, personnels administratif et de militaires chargés de la protection de l'ensemble du détachement polonais.

C'est la septième fois que la Force Aérienne Polonaise se charge de cette opération, mais c'est la toute première fois qu'elle met en oeuvre pour cela les F-16C, en lieu et place des MIG-29A «Fulcrum».

La première avait eu lieu en janvier/mai 2006, la seconde en mars/juin 2008, la troisième en mai/septembre 2010, la quatrième en avril/septembre 2012, la cinquième en avril/septembre 2014 et la sixième en janvier/avril 2015.

De son côté, les cinq EF-18 Hornet espagnols vont se poser sur la base aérienne d'Amari, en Estonie, où ils remplaceront les Eurofighter Typhoon allemands.

Les appareils et les 130 aviateurs au sol appartiennent à l'Ala 15 de l'Ejército del Aire, installée sur la base aérienne de Saragosse, et implantée dans le nord de l'Espagne.

C'est la quatrième fois que Madrid engage des chasseurs dans cette opération de l'OTAN.

La première fois s'est déroulé en août/décembre 2006 avec quatre Mirage F1-M, la seconde en janvier/mai 2015 avec quatre Eurofighter Typhoon et la troisième en janvier/mai 2016 avec encore quatre autres Typhoon.

Comme pour chaque rotation, l'ensemble des missions seront commandées et dirigées depuis le Combined Air Operations Centre (CAOC), situé à Uedem, dans l'ouest de l'Allemagne. 

Toutefois, les décisions dans le cadre des missions opérationnelles se feront depuis l'Allied Air Command (AIRCOM), situé sur l'importante et stratégique base aérienne de Ramsteim, en Allemagne.

© MINDEF Polonais - Un F-16C Block 52 de la Force Aérienne Polonaise engagé dans l'exercice Vigilant Skies 2013.

© MINDEF Polonais - Un F-16C Block 52 de la Force Aérienne Polonaise engagé dans l'exercice Vigilant Skies 2013.

  • Qu'est ce que l'opération Baltic Air Policing ?

A partir du début de la crise de Crimée (février-mars 2014), et avec l'annexion de cette région ukrainienne par la Russie de Vladimir Poutine, les pays occidentaux membres de l'OTAN ont pris certaines dispositions militaires et politiques (opération Reassurance Initiative) afin de réaffirmer leur soutien envers les pays de l'est qui jouxtent l'Ukraine, dont notamment la Pologne, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie.

Depuis plus d'un an maintenant, à tour de rôle, les forces aériennes des pays membres de l'OTAN prennent la permanence opérationnelle afin d'intercepter, identifier et escorter des aéronefs qui ne répondraient pas aux appels radios ou qui survoleraient, sans autorisation, les pays baltes (Lettonie, Estonie, et Lituanie), dépourvus d'une force aérienne armée de chasseurs capables de mener des missions de police du ciel.

Bien que la mission Baltic Air Policing soit opérationnelle depuis 2004, elle a été renforcée au mois de mai 2014 avec la mise en place de plusieurs plots de permanence opérationnelle, et non d'un seul lorsque les relations avec la Russie étaient apaisées.

La première rotation armant quatre plots était composée du Royaume-Uni avec quatre Typhoon à Siauliai (Lituanie), de la Pologne avec quatre MIG-29A «Fulcrum» depuis la base aérienne de Malbork (Pologne), du Danemark avec quatre F-16AM depuis Amari (Estonie) et de la France avec des Rafale et des Mirage 2000C/-5F depuis Malbork.

Ce renforcement du dispositif, qui comprenait alors seize chasseurs, a été réduit un an plus tard, avec deux plots, soit huit chasseurs, au lieu du seul et unique plot de quatre appareils alors en vigueur entre 2004 et 2014.

Lors du renforcement des plots de permanence opérationnelle, les aéronefs qui ont été détachés sur place entre mai 2014 et septembre 2015 avaient pour objectif principal de mener des missions «Quick Reaction Alert» (QRA) pour le compte des pays baltes.

Toutefois, les différentes forces armées envoyées sur place ont également pour objectif secondaire de s'entraîner avec les forces armées locales, d'améliorer leur interopérabilité, de tisser des liens plus étroits et de perfectionner leurs procédures communes, notamment aériennes.