Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
14 juillet : les Thunderbirds défileront au-dessus des Champs-Elysées

14 juillet : les Thunderbirds défileront au-dessus des Champs-Elysées

© Katsuhiko Tokunaga - La Patrouille de France en vol avec les Thunderbirds au-dessus des Etats-Unis.

© Katsuhiko Tokunaga - La Patrouille de France en vol avec les Thunderbirds au-dessus des Etats-Unis.

En avril 2017, dans le cadre de la tournée de la Patrouille de France aux Etats-Unis (PAF US Tour) afin de commémorer le centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, les Thunderbirds et la PAF ont effectué un vol commun.

Trois mois plus tard, ces deux patrouilles de démonstration vont se retrouver dans les airs mais cette fois, en France, et plus précisément à Paris au-dessus des Champs-Elysées, à l'occasion du défilé national du 14 juillet.

En effet, la rumeur qui court depuis maintenant plusieurs mois vient de se confirmer avec la publication du calendrier officiel des représentations des Thunderbirds. 

Les F-16C/D de l'US Air Force, à la suite des Alpha Jet tricolores, défileront en formation au-dessus de la capitale afin de marquer les relations étroites qu'entretiennent la France et les Etats-Unis. Les six appareils des Thunderbirds défileront à la suite des neuf Alpha Jet de la Patrouille de France.

L'équipe de démonstration américaine sera suivie par un box franco-américain («Le 'La Fayette' / Opérationnels ensemble : Chammal) composé d'un avion de ravitaillement en vol C-135 du GRV 2/91 «Bretagne», d'un Rafale du «La Fayette NG» (nouvelle génération) et de deux F-22A Raptor de l'US Air Force.

Alors que les Thunderbirds représentent ici l'entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale aux côtés des forces françaises, le box Rafale/Raptor marque ici la longue coopération entre Paris et Washington sur le champ de bataille, des tranchées de 14-18 aux opérations aériennes contre l'organisation Etat Islamique, au Levant.

Ce passage par la France sera toutefois d'assez courte durée puisque le lendemain, l'ensemble des Thunderbirds (avions et personnel de soutien), s'envoleront pour le Royaume-Uni afin de rejoindre le Royal International Air Tattoo, sur la base aérienne de Fairford (comté de Gloucestershire).