Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'US Air Force passe la durée de vie de ses F-16C/D Block 40/52 de 8 000 à 12 000 heures de vol

L'US Air Force passe la durée de vie de ses F-16C/D Block 40/52 de 8 000 à 12 000 heures de vol

© USAF - Formation de quatre F-16C du 140th Wing lors d'une mission d'entraînement.

© USAF - Formation de quatre F-16C du 140th Wing lors d'une mission d'entraînement.

Actuellement, la flotte de F-16 Fighting Falcon (toutes versions confondues) est l'une des épines dorsales de l'US Air Force (USAF) afin de pouvoir assurer les missions opérationnelles alors que le F-35A Lightning II peine encore à se faire une place forte au sein des escadrons opérationnels et que son coût (développement, achat et entretien) reste important.

C'est donc dans cette optique là que l'USAF, en coopération avec l'avionneur américain Lockheed Martin, a officiellement pris la décision de prolonger la durée de vie de ses F-16C/D Block 42 et Block 50 en passant le total d'heures de vol par appareil de 8 000 à 12 000.

Cette décision a été prise au terme d'une campagne d'essais dans le cadre du Service Life Extension Program (SLEP) qui permettrait également, selon Lockheed Martin, de diminuer les coûts de mise en condition opérationnelle (MCO) des F-16C/D concernés par cet allongement.

Dans un communiqué de presse publié le 12 avril 2017, Susan Ouzts, vice-président du programme F-16 chez Lockheed Martin, a expliqué que «cet aboutissement est le résultat de plus de sept années d'essais, de développement, de conception et d'analyses grâce au partenariat entre l'US Air Force et Lockheed Martin».

«Combiné avec les différents programmes de modernisation du F-16, comme avec la version F-16V «Viper», les résultats du programme SLEP démontrent que le Fighting Falcon reste encore aujourd'hui un appareil de 4ème génération très efficace et une option abordable pour l'US Air Force comme pour les clients du F-16 à l'international», a-t-elle ajouté.

L'augmentation du potentiel de ces appareils permet à l'US Air Force de maintenir environ 300 exemplaires en service jusqu'en 2048 au moins, mais aussi de lancer un vaste programme de modernisation de cette flotte, qui sera transformée à la version du F-16V «Viper».

Cette nouvelle version du F-16, encore en phase de développement, dispose du radar APG-83 de Northrop Grumman avec un balayage électronique (AESA), d'un tout nouveau système de mission, d'une avionique encore modernisée, d'un mode de suivi de terrain, etc…

Par ailleurs, ce programme SLEP terminé, l'US Air Force va entamer la phase II (Part II) de ce vaste chantier de modernisation.

En effet, Lockheed Martin ajoute que dans les prochains mois, l'USAF va demander un Military Type Certificate (MTC) auprès de l'Air Force Technical Airworthiness Authority.

Cela afin d'étendre encore une fois le potentiel et la durée de vie des 300 F-16C/D concernés après analyse des résultats obtenus lors des essais effectués pendant le Service Life Extension Program