Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
La Force Aérienne Israélienne réceptionne trois F-35I Adir supplémentaires

La Force Aérienne Israélienne réceptionne trois F-35I Adir supplémentaires

© IAF - Arrivée des trois F-35I «Adir» supplémentaires en Israël.

© IAF - Arrivée des trois F-35I «Adir» supplémentaires en Israël.

Après avoir réceptionné ses deux premiers F-35I «Adir» (traduire par «puissant», «grand») le 12 décembre 2016, la Force Aérienne Israélienne (H'eil Ha'Avir Ha'Israeli) vient de compléter sa flotte de chasseur de «5ème génération» avec trois nouveaux exemplaires.

En effet, ce dimanche 23 avril 2017, trois autres F-35I se sont posés sur la base aérienne de Nevatim, située dans le sud-est d'Israël, où ils ont été réceptionnés par les aviateurs de la base lors de leur arrivée.

A cette occasion, le Brig. Gen. Eyal Grinboim, commandant de la base aérienne de Nevatim, a déclaré que «l'intégration des trois avions de combat supplémentaires est une nouvelle étape dans la construction des capacités de la Force Aérienne Israélienne».

Pour la toute première fois, les F-35I «Adir» devraient participer au défilé aérien qui aura lieu le 02 mai 2017 pour le Jour de l'Indépendance (Yom HaAtzmaout).

Le convoyage a eu lieu depuis l'usine de Lockheed Martin implantée au Texas, avec une escale le 21 avril à Lajes, au Portugal, puis en Italie. Les trois appareils (n°904, 905 et 907) étaient soutenus par deux avions de ravitaillement en vol KC-135 de l'US Air Force.

Le premier escadron à mettre en oeuvre le F-35I est le 140 Squadron «Golden Eagle», stationné à Nevatim, au côté du 116 Squadron sur F-16A/B et de deux autres escadrons de transport, le 103 et 131, équipés de C-130E/KC-130 Hercules et C-130J Super Hercules.

Depuis la réception des avions, les premiers pilotes israéliens et les aviateurs au sol formés à opérer sur F-35I réalisent de multiples vols d'essais et d'expérimentation, à continuer la formation des nouveaux aviateurs et à dresser un rapport pour établir les meilleures conditions d'utilisation de l'appareil sur les bases aériennes israéliennes.

Si l'ensemble de cette procédure se déroule sans accros, le F-35 israélien devrait recevoir sa Capacité Opérationnelle Initiale (IOC, Initial Operational Capability) dans le courant de la fin de l'année 2017.