Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Portugal serait intéressé par le KC-390 d'Embraer pour remplacer les C-130H Hercules

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 brésilien, avec sa rampe arrière ouverte lors d'un vol d'essai.

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 brésilien, avec sa rampe arrière ouverte lors d'un vol d'essai.

Depuis son premier vol en février 2015, l'avion de transport et de ravitaillement en vol KC-390 de l'avionneur brésilien Embraer enchaîne, en coopération avec la Força Aérea Brasileira, des essais au sol et en vol sur une large gamme de domaines afin de pouvoir le déclarer apte.

Alors que cet appareil prometteur est toujours en développement, de nombreux pays, dont certains d'Amérique du Sud, ont fait valoir leur intérêt en vue d'une acquisition au terme de son développement. Mais parmi les clients potentiels se trouve également un pays européen, le Portugal.

En effet, selon les propos du Ministre portugais de la Défense José Alberto Azeredo Lopes auprès du média IHS Jane's, le Portugal «considère actuellement l'avion de transport polyvalent KC-390 d'Embraer comme une solution adéquate» en vue du remplacement des C-130H Hercules.

Ces derniers, au nombre de quatre au sein de l'Esquadra 501 de la Força Aérea Portuguesa, sont stationnés sur la base aérienne de Montijo, dans l'ouest du Portugal, et assurent entre autres des missions de transport (troupes et fret), de la Recherche et du Sauvetage, etc…

Leur remplacement est aujourd'hui indispensable pour la Força Aérea Brasileira qui doit composer, comme en France avec son Armée de l'Air, avec une flotte vieillissante et une hausse de l'indisponibilité de ses avions de transport.

IHS Jane's précise qu'aucun contrat n'a été encore signé mais que la commande pourrait s'élever à six exemplaires, et qu'en plus des missions habituelles des actuels C-130H, le KC-390 pourrait assurer des missions de ravitaillement en vol au profit des F-16AM/BM portugais.

Le Portugal a déjà envoyé une RFI (Request For Information) à l'avionneur brésilien en octobre 2016, qui y a répondu, et Lisbonne étudie donc actuellement les informations qui lui ont été fournies.

L'achat des KC-390 par le Portugal est d'autant plus probable que l'entreprise portugaise OGMA participe activement au développement de cet avion multi-rôles.

Si son siège social est basé au Portugal et que le gouvernement détient 35% des parts grâce à son société de holding EMPORDEF (Empresa Portuguesa de Defesa), pas moins de 65% appartiennent à Embraer.

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 part sur un break à droite lors d'un vol d'essai.

© Sgt Batista / FAB - Le KC-390 part sur un break à droite lors d'un vol d'essai.

Pour rappel, en Amérique du Sud, outre la Força Aérea Brasileira qui envisage de se constituer une flotte de 28 appareils, d'autres pays ont d'ores et déjà signé une lettre d'intention avec le constructeur.

C'est notamment le cas de la Fuerza Aérea Colombiana qui table sur une douzaine d'exemplaires, de la Fuerza Aérea Argentina et de la Fuerza Aérea de Chile pour six appareils chacune, et de la Fuerza Aérea del Perú.

En Europe, outre le Portugal, c'est la Czech Air Force (force aérienne tchèque) qui table sur une commande deux KC-390.

Enfin, en Asie, c'est la Nouvelle-Zélande qui s'est dit intéressée après avoir envoyé, en novembre 2016, une RFI au constructeur brésilien pour le remplacement des C-130H Hercules de la Royal New Zealand Air Force (cinq appareils envisagés).

Parmi tous ces clients, le Brésil, le Portugal, la République tchèque et l'Argentine sont des partenaires, à des niveaux différents, du programme KC-390. Ils sont donc, logiquement, des clients potentiels.

Sur son site officiel, l'avionneur Embraer assure que son KC-390 sera capable de mener des missions de transport de matériels et de troupes, du largage (matériels et parachutistes), des évacuations médicales (MEDEVAC), de la Recherche et du Sauvetage (SAR), de la lutte contre les feux de forêts, ainsi que du ravitaillement en vol d'avions de combat et d'hélicoptères. 

A ce stade, si des essais au ravitaillement en vol ont été menés avec des F-5M Tiger II brésiliens, ils n'ont toujours pas débuté avec les voilures tournantes. Cette dernière capacité reste donc encore à prouver car elle est parfois source à de nombreux problèmes… 

Le KC-390 mesure 35,20m de long pour une envergure de 35,05m, et est haut de 11,84m. L'avion dispose d'une charge utile de 24 tonnes mais peut encore en amasser deux de plus, soit au total 26 tonnes. 

L'appareil, toujours selon les données officielles du constructeur, évolue à 470 noeuds en vitesse de croisière (soit 870km/h), et son plafond est de 36 000 pieds (soit près de 11km).

Sa soute est longue de 18,50m et oscille entre 2,95 et 3,20m de haut suivant les endroits, pour une largeur de 3,45m, et se termine par une rampe qui s'abaisse et laisse une entrée de 3,98m de haut.

Elle peut embarquer 80 soldats, 66 parachutistes, 3 véhicules Humvee, 1 hélicoptère Black Hawk, ou 1 blindé léger LAV-25.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ghost95 14/03/2017 23:53

Effectivement l'annonce ne serait pas une surprise puisque la commande est évoquée avant même le premier vol. Reste qu'on s'interroge sur la possibilité de ravitailler des F-16... le KC-390 ne disposant à priori pas de la perche rigide chère à l'Air Force ! Gloups ?