Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La force Chammal a effectué plus de 6 000 sorties aériennes depuis le début des opérations

© EMA - Un Rafale C au-dessus de l'immensité désertique du Levant, avec une bombe larguée.

© EMA - Un Rafale C au-dessus de l'immensité désertique du Levant, avec une bombe larguée.

Depuis la base aérienne projetée en Jordanie et la base aérienne 104 d'Al Dhafra aux Emirats arabes unis, la force Chammal assure des missions de Close Air Support (frappe d'opportunité), d'Air Interdiction (frappe planifiée), des frappes dans la profondeur, des missions ISR, ainsi que des missions de ravitaillement en vol.

L'ensemble de ces sorties aériennes, qui ont débuté en septembre 2014, n'ont pas cessé depuis et leur nombre a même augmenté à la suite des attentats de novembre 2015 à Paris, l'engagement en Syrie, et avec la conquête pour la reprise la ville de Mossoul, en Irak.

Depuis cette date donc, et selon les informations de l'Etat-Major des Armées (EMA) publiées dans son compte rendu hebdomadaires des opérations le 09 février 2017, «depuis le 19 septembre 2014, 6 016 sorties aériennes» ont été réalisées par les aéronefs de Chammal : Mirage 2000D, 2000N, Rafale Air et Marine, Atlantique II, ravitailleur C-135FR, E-3F Sentry AWACS, et Transall Gabriel.

Toujours d'après l'EMA, cette 6 000ème sortie aérienne s'est tenue le 05 février, «avec une frappe Rafale dans la région de Al Qaim», où étaient visées «des caches d’armes utilisées par Daech pour réapprovisionner les combattants au contact».

Au cours de ces 6 016 sorties aériennes, les chasseurs-bombardiers de l'Armée de l'Air et de la Marine Nationale, avec parfois l'ATL 2 et ses GBU-12, ont effectué «1 122 frappes» qui ont abouti à la neutralisation de «1 837 objectifs».

Par ailleurs, l'EMA a tenu à souligner les efforts de Chammal en déclarant que «235 frappes françaises ont été réalisées depuis le 17 octobre, soit, en trois mois et demi, 21% des frappes depuis le début de l’intervention française en septembre 2014».

Enfin, il est aussi ajouté au passage que sur l'ensemble des frappes aériennes françaises, «1 121 ont été conduites au-dessus du territoire irakien, ce qui représente «10,13 % du total des frappes de la coalition».

Pour rappel, le volet aérien de la force Chammal comprend sur la base aérienne jordanienne de Prince Hassan huit Rafale Air, un avion de patrouille maritime Atlantique II, et ponctuellement un Transall Gabriel.

Sur la BA 104 d'Al Dhafra se trouvent six Rafale Air de l'EC 1/7 «Provence», un avion ravitailleur C-135 du GRV 2/91 «Bretagne», et ponctuellement un E-3F Sentry AWACS.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article