Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Un drone amateur filme deux Rafale lors d'un entraînement à très basse altitude

Un drone amateur filme deux Rafale lors d'un entraînement à très basse altitude

© Centre France - Le Rafale B capturé en vidéo par le drone amateur.

© Centre France - Le Rafale B capturé en vidéo par le drone amateur.

Les missions d'entraînement à très basse altitude et à très grande vitesse sont monnaie courante au-dessus des campagnes françaises et dans les reliefs montagneux escarpés.

D'ailleurs, il n'est pas rare que des randonneurs, lors de leur promenade, aient la surprise de voir passer furtivement des aéronefs de la Chasse française, et qu'ils arrivent parfois à les filmer depuis le sol.

Toutefois, il est beaucoup plus rare, voir extrêmement rare, que ces mêmes appareils soient filmés depuis… les airs ! C'est pourtant ce qui est arrivé à ce «droniste», comme le relate La Montagne, dans un article du 03 février 2017.

En effet, «alors qu'il prenait des photos aériennes de la campagne trongétoise (près de Moulins, dans l'Allier), un droniste a eu la surprise de voir surgir, à très basse altitude, sous son drone, deux avions de chasse», explique l'édition locale.

Selon la seule et unique photographie publiée, il s'agit clairement d'un Rafale B, qui peut venir de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, ou de la base aérienne 113 de Saint-Dizier, qui dispose en permanence de biplaces à l'ETR 3/4 «Aquitaine» et au 1/4 «Gascogne».

Si cette photo reste unique et exceptionnelle, elle pose néanmoins la question de l'utilisation des drones civils légers dans des espaces aériens où l'on navigue à vue, et notamment dans les couloirs utilisés pour les missions TBA (très basse altitude). 

A la vitesse à laquelle évoluent les aéronefs de combat dans ces portions, un drone qui pénètrent dans l'entrée d'air ou qui percute la verrière pourrait provoquer de terribles dégâts sur l'avion de combat, ou pire…