Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Les B-52 Stratofortress de l'US Air Force ont assuré plus de 200 sorties aériennes d'affilées

Les B-52 Stratofortress de l'US Air Force ont assuré plus de 200 sorties aériennes d'affilées

© USAF - Un B-52 se ravitaille auprès d'un KC-10 Extender au-dessus de l'Irak, le 16 juillet 2016.

© USAF - Un B-52 se ravitaille auprès d'un KC-10 Extender au-dessus de l'Irak, le 16 juillet 2016.

Bien qu'ils soient âgés, les B-52 Stratofortress de l'US Air Force continuent d'assurer les exigences opérationnelles qui leurs sont demandées, que ce soit pour l'entraînement et la formation des équipages, la dissuasion nucléaire, et la tenue de missions conventionnelles au Moyen-Orient.

En effet, le 05 janvier 2017, le 96th Expeditionary Bomb Squadron (EBS), soutenu au sol par le 96th Expeditionary Aircraft Maintenance Unit (EAMU), a lancé la 201ème sortie aérienne d'un B-52 Stratofortress de l'US Air Force, sans qu'aucune sortie ne soit auparavant annulée en raison d'un problème technique.

La réalisation de cette 201ème sortie s'est déroulée dans le cadre des opérations aériennes de la coalition internationale Inherent Resolve, qui ont lieu au-dessus de l'Irak et de la Syrie afin de lutter contre l'organisation Etat Islamique.

Ce cap est symbolique puisque le précédant record de ce type était détenu depuis 2007 par le 5th Bomb Wing, issu de la base aérienne de Minot (Dakota du Nord), alors qu'il était déployé sur la base aérienne d'Andersen (Guam), et que 200 sorties avaient été conduites en six mois seulement.

Après la tenue de cette 201ème mission, le Chief Master Sgt. Jacob Larsen, responsable de l'entretien des B-52 au 96th EAMU, a indiqué «qu'il existe de nombreux indicateurs de performance sur l'entretien [d'une flotte d'avions], mais le nombre d'une série de sorties est le point culminant de tous nos efforts».

De son côté, le Lt. Col. Christopher Cain, commandant du 96th EBS, a déclaré qu'atteindre «ce nombre avec une telle petite flotte, qui plus est âgée de plus de 50 ans, est un témoignage du travail acharné et du dévouement de chaque mécanicien et membre d'équipage».

«Il y en a qui peuvent penser que cette étape n'a rien de spécial, mais je dirais plutôt que le message est qu'une solide équipe d'aviateurs peut faire beaucoup aujourd'hui avec cet avion sur ce théâtre, et cela doit être très effrayant pour nos adversaires», a-t-il ajouté. 

Cette série sans annulation de sorties a continué jusqu'à la mi-janvier, lorsque la 227ème mission a demandé une annulation.