Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Les Tornado ECR allemands ont effectué près de 700 sorties aériennes en Irak et en Syrie

Les Tornado ECR allemands ont effectué près de 700 sorties aériennes en Irak et en Syrie

© Bundeswehr - En Afghanistan, passage bas d'un Tornado ECR allemand équipé de la nacelle d'observation et de reconnaissance RecceLite.

© Bundeswehr - En Afghanistan, passage bas d'un Tornado ECR allemand équipé de la nacelle d'observation et de reconnaissance RecceLite.

Depuis le début de l'année 2016, la Luftwaffe déploie sur la base aérienne OTAN d'Incirlik, en Turquie, six Tornado ECR, un avion de ravitaillement en vol A310 MRTT, et une centaine d'aviateurs au sol, qui assurent le soutien technique et administratif du détachement aérien.

Au-dessus de l'Irak et de la Syrie, les Tornado ECR effectuent uniquement des missions de reconnaissance et l'A310 MRTT se consacre aux missions de ravitaillement en vol au profit des appareils allemands et des aéronefs de la coalition internationale Inherent Resolve.

Un an après le début de cet engagement, la Bundeswehr a fourni un bilan officiel de ses activités aériennes au-dessus du Levant, et qui a été repris par les médias allemands.

En effet, selon l'agence de presse allemande Deutsche Presse-Agentur, les Tornado ECR allemands ont effectué, en pratiquement un an, 692 sorties aériennes afin de mener des missions de reconnaissance.

Du côté du ravitailleur, ce sont 315 sorties aériennes qui ont été menées, toujours depuis la Turquie, et au profit des objectifs allemands ou pour la coalition internationale.

L'ensemble des sorties aériennes de ces sept aéronefs représente pas moins de 3 651 heures de vol au-dessus du territoire syrien et irakien, souvent dans des conditions difficiles avec la présence de nombreux acteurs dans ces espaces aériens conflictuels.

Toutefois, ces opérations ont été quelque peu perturbées avec, chez les Tornado ECR, des problèmes techniques qui ont entraîné une incapacité temporaire à pouvoir effectuer des missions de nuit, ainsi qu'une mise à terre temporaire des appareils en raison de fixations défaillantes sur les verrières.

Enfin, concernant les chasseurs-bombardiers et le ravitailleur, les opérations aériennes allemandes ont été totalement stoppées pendant quelques jours en juillet 2016 lors du coup d'Etat d'une partie des forces armées turques contre le pouvoir en place. 

En effet, du 15 juillet au soir jusqu'en milieu de journée du 17, l'ensemble de l'activité aérienne de la base d'Incirlik a été stoppée afin de faire revenir le calme et de procéder, du côté des forces gouvernementales turques, à des arrestations contre des aviateurs turcs.

Outre ces sorties aériennes, l'Allemagne a aussi engagé à dix reprises des aviateurs pour constituer une partie de l'équipage et des opérateurs de bord des E-3A Sentry AWACS de l'OTAN, en mission à la frontière turco-syrienne et turco-irakienne.

Enfin, des militaires au sol sont aussi déployés afin de former les forces armées irakiennes et les Peshmergas kurdes, dans le nord de l'Irak.