Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le premier Rafale DQ01 de la Force Aérienne Qatarienne débute ses essais en vol depuis la base d'Istres

© DR - Survol de Doha, le 18 décembre 2015, par deux Rafale français porteur du drapeau qatarien.

© DR - Survol de Doha, le 18 décembre 2015, par deux Rafale français porteur du drapeau qatarien.

EXCLUSIF !

Après être arrivé dans le courant de la fin du mois de juin 2016, le premier Rafale destiné à la Force Aérienne Qatarienne, le DQ01, vient de débuter ses premiers essais en vol.

En effet, selon nos informations, ce Rafale a décollé de la base aérienne 125 d'Istres hier lundi 09 janvier 2017, afin d'entamer sa campagne d'essais en vol au profit des spécificités demandées par l'acheteur.

Ces essais en vol comprennent notamment, et toujours selon nos informations, l'intégration d'un viseur de casque, ainsi que l'adaptation de la nacelle d'observation et de désignation laser SNIPER, de l'avionneur américain Lockheed Martin.

A compter de ce jour, les vols d'essais vont se multiplier afin de pouvoir mener à bien et dans les temps impartis l'ensemble de ces spécificités qui ont toutes été approuvées lors de la signature du contrat à Doha, le 04 mai 2015.

Ce vol du 09 janvier a aussi permis à Dassault Aviation d'effectuer un «vol-photo» dans le cadre de la production de photos officielles. 

En parallèle des essais en vol effectués par des pilotes de chasse français de chez Dassault Aviation, l'Armée de l'Air française assume elle aussi sa part du contrat en assurant la formation des équipages navigants et des mécaniciens de la Force Aérienne Qatarienne.

Selon le journaliste Olivier Fourt de RFI, la formation théorique se déroule actuellement sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. Par la suite, les aviateurs rejoindront la base aérienne 113 de Saint-Dizier, où ils seront formés au sein de l'Escadron de Transformation Rafale 3/4 «Aquitaine».

Enfin, les bases du pilotage sur Rafale apprises, les pilotes retrouveront la base Landaise afin de se perfectionner.

Du côté de chez Dassault Aviation, si la chaîne de production suit son cours sans difficulté, les premiers Rafale qatariens devraient se poser à Mont-de-Marsan au printemps 2017.

Pour rappel, le lundi 04 mai 2015 à Doha, le Qatar, la France avec son Président de la République François Hollande, et le GIE Rafale (Dassault Aviation, Thales, Snecma, MBDA) ont signé un contrat d'environ 6,3 milliards d'euros portant sur la livraison de vingt-quatre Rafale à la Force Aérienne Qatarienne.

Cette signature intervenait seulement quelques jours après la publication d'un communiqué de presse de l'Elysée qui indiquait alors que Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar, «a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale».

Par ailleurs, outre ces vingt-quatre appareils, le Qatar a également posé une option pour douze Rafale supplémentaires qui pourraient être commandés dans quelques années, si le pays en ressent le besoin opérationnel.

​Ce contrat, le deuxième à l'export pour le Rafale, prévoit la livraison de dix-huit Rafale monoplaces, aux côtés de six biplaces (Rafale DQ).

Outre les chasseurs, le contrat prévoit également la livraison des missiles air-air MICA IR, MICA EM, et Meteor, du missile de croisière air-sol SCALP-EG, ainsi que des bombes air-sol GBU à guidage laser et AASM (guidage laser et GPS).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article