Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
L'Allemagne va déployer au Mali quatre hélicoptère Tigre UHT et quatre NH-90 Caïman

L'Allemagne va déployer au Mali quatre hélicoptère Tigre UHT et quatre NH-90 Caïman

© Bundeswehr / Carsten Vennemann - Atterrissage d'un NH-90 allemand pendant l'exercice ITALIAN BLADE 2015.

© Bundeswehr / Carsten Vennemann - Atterrissage d'un NH-90 allemand pendant l'exercice ITALIAN BLADE 2015.

Afin de soutenir l'engagement français dans la bande sahélo-saharienne (opération Barkhane) et dans le but de combler le départ des hélicoptères AH-64 Apache et CH-47D Chinook de la Force Aérienne Royale Néerlandaise, l'Allemagne a pris la décision de déployer huit de ses hélicoptères au Mali.

En effet, bien que la décision officielle doit encore être prise par le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, le Gouvernement fédéral allemand a lui approuvé l'envoi de quatre hélicoptère d'attaque au sol Tigre UHT (Unterstützungs Hubschrauber Tiger) et quatre hélicoptère de transport de troupes NH-90.

Ces hélicoptères seront déployés sur l'aéroport militaire de Gao, situé dans le nord du Mali, et seront sous le commandement de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali).

Les Tigre UHT seront principalement mis en oeuvre afin de protéger les forces terrestres des différents pays qui ont intégré la MINUSMA, tandis que les NH-90 effectueront de leur côté des missions d'évacuation médicale.

Par ailleurs, ces derniers pourront aussi être employés afin de mener des missions de transport de troupes et de fret militaire, toujours au profit des moyens des Nations Unis, ainsi qu'au profit de la force Barkhane, qui profitait il y a encore quelques mois des hélicoptères de transport lourd Chinook néerlandais.

© Bundeswehr / Schneider - Mission de formation depuis la base de Le Luc en Provence, avec un pod canon visible sous l'aile droite.

© Bundeswehr / Schneider - Mission de formation depuis la base de Le Luc en Provence, avec un pod canon visible sous l'aile droite.

Ces huit hélicoptères de l'Heeresfliegertruppe (HFlgTr - ALAT, en France) appartiennent au Transport Hubschrauber Regiment 10 (TrspHubschrRgt 10), et sont stationnés sur la base de Fassberg (Basse-Saxe), dans le nord de l'Allemagne.

Si les hélicoptères sont encore sur le sol allemand, une partie des effectifs chargée de leur mise en oeuvre (mécaniciens, personnel administratif, etc…) a déjà été déployée sur le sol malien afin de préparer au mieux l'arrivée de ces appareils, et de les rendre rapidement opérationnels.

Cet envoi est préparé depuis déjà plusieurs semaines puisque les forces allemandes ont précisé que les éléments précurseurs se sont entretenus avec le détachement néerlandais qui se trouvait lui-aussi au Mali afin de préparer au mieux le déploiement allemand : objectifs, besoins humains et matériels, contraintes (chaleur, sable, poussière), et menaces ennemies.

Près de 650 militaires allemands de la Bundeswehr se trouvent actuellement au Mali afin de soutenir les efforts de la MINUSMA, notamment avec la formation et l'entraînement des Forces armées maliennes et l'aide tactique lors des missions opérationnelles.

Deux C-160 Transall se trouvent aussi dans le Sahel, où ils effectuent des missions de transport tactique pour le compte de la MINUSMA et de la force Barkhane, qui doit composer avec des avions de transport (C-130H Hercules et C-160 Transall) fatigués.

En outre, depuis le mois de novembre 2016, les effectifs allemands sur la base de Gao ont été multipliés avec l'arrivée sur place de trois drones Heron 1, utilisés pour des missions de reconnaissance et d'observation.

L'arrivée de ce détachement de huit hélicoptères devrait faire passer l'effectif global de la Bundeswehr au Mali à environ 1 000 militaires.