Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Airbus Defence and Space ouvre le ravitaillement en vol du H225M Caracal sur C295W

Airbus Defence and Space ouvre le ravitaillement en vol du H225M Caracal sur C295W

© Airbus DS - Ravitaillement en vol d'un H225M Caracal sur un C295W.

© Airbus DS - Ravitaillement en vol d'un H225M Caracal sur un C295W.

L'avion de transport C295W, avion à tout faire et véritable couteau suisse de chez Airbus Defence & Space, vient encore une fois de démontrer ses capacités d'adaptation et d'intégrer une nouvelle mission dans une liste déjà bien remplie.

En effet, dans le courant du mois de décembre 2016, un C295W et un hélicoptère H225M Caracal d'Airbus Helicopters ont réalisé un vol d'essais qui consistait à valider la capacité de ravitaillement en vol des Caracal par le C295W.

Dans son communiqué de presse publié le 17 janvier 2017, Airbus DS précise que les différents contacts entre la perche de ravitaillement en vol et le panier de l'avion ont été réalisés entre 105 et 155kt, soit entre 194 et 212km/h.

Les équipages des deux aéronefs engagés sur cette mission ont signalé, à la suite des manoeuvres, «un fonctionnement simple et tout en douceur».

Dorénavant, ce système de ravitaillement en vol qui se place dans la soute de l'avion de transport est proposé aux clients d'Airbus DS qui disposent déjà du C295, et à ceux qui souhaiteraient acquérir cet appareil.

Si cette capacité est transposable sur CN-235, l'ouverture sur le C295 est une très bonne nouvelle pour l'Armée de l'Air française qui ne dispose pas encore de cette capacité de ravitaillement en vol, alors qu'elle utilise ses Caracal dans les opérations extérieures.

Cette capacité manque aux forces françaises en raison des retards accumulés sur l'A400M, et l'Armée de l'Air a été obligée de passer une commande de deux KC-130J Super Hercules auprès des Etats-Unis.

Si la France fait le choix de ce dispositif de ravitaillement en vol, il sera particulièrement utile, voire indispensable, dans la bande sahélo-saharienne, où la force Barkhane doit couvrir des milliers de kilomètres d'ouest en est, et du nord au sud. 

Outre l'étendue de l'autonomie en vol pour les missions Search And Rescue (SAR, Recherche et Sauvetage) et CSAR (Combat SAR), le ravitaillement en vol sur C295 pourra aussi intéresser le Commandement des Opérations Spéciales (COS), qui y voit ici une opportunité de réaliser des opérations spéciales avec une discrétion et une élongation accrue.

Enfin, l'avantage de l'ouverture de cette capacité sur C295 réside dans le fait que le CN-235 est un appareil largement utilisé en opération, et qu'il dispose d'une disponibilité de 52,30%, ce qui est relativement correct si on compare ce chiffre (2015) avec celui des C-130H Hercules (26,20%)