Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'US Navy suspend les opérations aériennes de ses F/A-18 Super Hornet et EA-18G Growler

© US Navy - Deux F/A-18F Super Hornet de l'US Navy du VFA-11 survolent le porte-avions USS Enterprise (CVN 65).

© US Navy - Deux F/A-18F Super Hornet de l'US Navy du VFA-11 survolent le porte-avions USS Enterprise (CVN 65).

Alors que depuis plusieurs mois de nombreux accidents aériens sont répertoriés avec les F/A-18 Hornet Legacy (les versions les plus anciennes, soit A/B/C/D) dans différents pays utilisateurs, l'US Navy vient de se retrouver confrontée à un nouveaux problèmes, cette fois avec les Super Hornet, la version la plus récente.

En effet, le 16 décembre dernier, sur la base aéronavale de Whidbey Island (Washington), située dans l'extrême nord-ouest des Etats-Unis à quelques kilomètres seulement du Canada, un EA-18G Growler et son équipage ont avorté leur décollage.

Dans un communiqué de presse publié le jour même de l'incident, l'US Navy n'a donné aucune information précise concernant les causes exactes de cet incident.

Toutefois, l'incident est relativement important pour que l'équipage, le pilote et le navigateur, issu du Electronic Attack Squadron (VAQ) 132, soit transporté par un hélicoptère Search And Rescue à l'hôpital local.

Par ailleurs, la discrète nature de l'incident a aussi obligé l'US Navy à clouer au sol l'ensemble de sa flotte de F/A-18E/F Super Hornet et de EA-18G Growler, la version de guerre électronique du Super Hornet, et dont la construction interne est très similaire à ce dernier.

Dans son communiqué de presse, l'US Navy a expliqué que «les causes de cet incident sont sous investigation», et que la décision de clouer au sol ces appareils a été prise «par mesure de sécurité» puisque les Super Hornet et les Growler partagent les mêmes systèmes de bord et une construction interne commune.

En outre, la mise à la terre permettra aussi aux ingénieurs du Naval Air Systems Command (NAVAIR) et de Boeing, constructeur des appareils, d'avoir le temps nécessaire pour mener leur enquête. 

L'US Navy n'a toutefois donné aucune précision concernant la suite des opérations aériennes pour les F/A-18E/F et les EA-18G engagés sur des théâtres d'opérations extérieures, notamment au Moyen-Orient, où ils luttent contre l'organisation Etat Islamique dans le cadre de l'opération internationale Inherent Resolve.

Si les Super Hornet se contentent de réaliser des missions de reconnaissance, d'Air Interdiction, et de Close Air Support, les EA-18G Growler réalisent eux des missions bien différentes.

En effet, cette version est spécialisée dans la guerre électronique et permet le brouillage des communications des forces ennemies au sol, ainsi que l'écoute et la collecte de données d'origine électro-magnétique qui trouvent leurs origines dans les conversations téléphoniques, sur les ondes des radios, sur Internet, etc…

Ces missions sont indispensables pour étudier et comprendre les tactiques et la situation de l'adversaire sur le terrain, et pour établir des dossiers de renseignement avec les écoutes récoltées, qui permettent parfois de mettre la main sur des hauts-responsables d'organisations terroristes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article