Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Norvège va acquérir cinq avions de patrouille maritime P-8A Poseidon

© US Navy - Un P-8A Poseidon de l'Air Test and Evaluation Squadron vole au-dessus de l'USS Zumwalt.

© US Navy - Un P-8A Poseidon de l'Air Test and Evaluation Squadron vole au-dessus de l'USS Zumwalt.

Le 25 novembre dernier, la Ministère norvégien de la Défense a annoncé dans un communiqué son intention d'acquérir cinq avions de patrouille maritime P-8A Poseidon, dans un contexte de modernisation de ses forces armées, d'augmentation du budget de la Défense, et avec les agissements de Moscou aux abords de ses frontières.

Selon le communiqué de presse, ces cinq appareils seront livrés au sein de la Force Aérienne Royale Norvégienne (Luftforsvaret) entre 2021 et 2022, et permettront le remplacement des six avions PATMAR P-3B et P-3C Orion, ainsi que les trois Falcon DA-20.

L'achat de ces aéronefs, la formation du personnel naviguant et celui au sol, ainsi que l'ensemble des pièces de rechange et des équipements technologiques associés aux avions représentent un contrat estimé à 1,15 millards de dollars.

L'ensemble de cette flotte, mise en oeuvre au début des années 60, est actuellement dévouée aux missions de surveillance maritime et de lutte anti-sous-marine au-dessus des eaux territoriales de la Norvège, qui représentent sept fois son territoire terrestre.

Selon les déclarations de la Ministre norvégienne de la Défense, Ine Eriksen Søreide, «le nouvel avion de patrouille maritime sera un formidable outil pour la surveillance de nos vastes zones maritimes dans le nord» de la Norvège.

De son côté, la communication du Ministère de la Défense explique que «le P-8A Poseidon est une plate-forme formidable pour la collecte d'informations, ce qui est crucial pour fournir aux autorités norvégiennes civiles et militaires et à nos alliés une base de connaissance appropriée pour la prise de décisions».

Pour rappel, il y a un an, le 23 novembre 2015, l'ancien Premier Ministre britannique confirmait le choix de Londres dans l'acquisition de neuf Poseidon pour la Royal Air Force. Un achat plus que nécessaire puisque depuis le retrait en 2011 des avions PATMAR Nimrod MR2, le Royaume-Uni ne disposait plus de capacités de lutte anti-sous-marine et de patrouille maritime.

Partager cet article

Commenter cet article