Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Defens'Aero

Menu
Northrop Grumman teste en vol l'E-2D Advanced Hawkeye ravitaillable en vol

Northrop Grumman teste en vol l'E-2D Advanced Hawkeye ravitaillable en vol

© Northrop Grumman - Le premier E-2D Advanced Hawkeye équipé de sa perche de ravitaillement en vol.

© Northrop Grumman - Le premier E-2D Advanced Hawkeye équipé de sa perche de ravitaillement en vol.

Les E-2 Hawkeye sont des appareils de guet aérien embarqués qui sont aujourd'hui indispensables en opération lors du départ en mer du porte-avions et de ses flottilles embarquées.

Ils sont capables de rester en vol pendant environ cinq heures afin de surveiller l'espace aérien qui leur est donné et de coordonner l'ensemble des opérations des aéronefs militaires qui s'y trouvent.

Limités par leur autonomie, ces aéronefs devraient pouvoir, dans quelques années, allonger leurs missions avec une capacité de ravitaillement en vol grâce aux essais actuellement menées par le constructeur du Hawkeye, Northrop Grumman.

En effet, dans un communiqué de presse publié le 16 décembre 2016, l'entreprise américaine a annoncé avoir effectué le premier vol d'un E-2D Advanced Hawkeye équipé d'un perche de ravitaillement en vol.

Réalisés en conformité avec le calendrier annoncé il y a plusieurs mois, ces essais doivent se poursuivre avec prochainement le transfert de carburant au travers de cette perche. Au total, trois Advanced Hawkeye doivent être modifiés et utilisés pour mener ces essais en vol.

La mise en place d'une capacité de ravitaillement en vol sur cette version du E-2D a impliquée l'installation de la perche de ravitaillement en vol, de la tuyauterie associée afin d'acheminer le kérosène dans les réservoirs internes, et de modifier les systèmes informatiques et l'avionique.

Par ailleurs, étant donné l'arrivée des vols de longue durée avec l'intégration de cette capacité, le cockpit a été réaménagé afin de donner une meilleure vision sur l'extérieur à l'équipage, et de nouveau sièges, plus confortables, ont été installés afin de diminuer la fatigue.

Si tout se passe comme prévu, la production en série des Advanced Hawkeye équipés de cette perche devrait être lancée dans le courant de l'année 2018 afin d'équiper plusieurs flottilles de combat de l'US Navy.

© Northrop Grumman - Deux E-2D Advanced Hawkeye effectuent une mission d'essais en vol au large de la Floride.

© Northrop Grumman - Deux E-2D Advanced Hawkeye effectuent une mission d'essais en vol au large de la Floride.

L'E-2D Advanced Hawkeye, dont le premier vol a eu lieu en août 2007, est une version grandement améliorée du E-2C Hawkeye, et qui équipe déjà l'US Navy avec une dizaine d'exemplaires, dont certains ont déjà été déployés sur l'USS Theodore Roosevelt après une Capacité Opérationnelle Initiale (IOC) annoncée en octobre 2014.

Les modifications se portent tout d'abord sur le radar AN/APY-9 de Lockheed Martin, qui dispose de capacités améliorées grâce notamment à l'augmentation du nombre de pistes de suivi, qui vont de la détection de l'avion de combat de 5ème génération aux missiles de croisières.

Avec une détection totale et complète sur 360°, le radar fonctionne de jour comme nuit et par mauvais temps. Outre de la détection, il est aussi chargé de guider certains armements qui arriveraient au-delà de la portée de détection de leur plate-forme de tir.

A titre d'exemple, il peut suivre et contrôler le tir d'un missile air-air AIM-120 AMRAAM ou celui d'un missile sol-air RIM-174 Standard ERAM (aussi appelé SM-6).

L'ensemble de l'intérieur a été revu avec l'intégration de systèmes de communication par radio et par satellite, d'un nouvel ordinateur de bord plus performant, d'une avionique modernisée et qui dispose d'écrans tactiles et numériques. 

Enfin, les turbopropulseurs Rolls-Royce T56-A-427A ont eux-aussi été améliorés afin de fournir plus de poussée et d'être parfaitement adaptés aux besoins des missions de longue durée suite à la mise en place de la perche.

L'Advanced Hawkeye vole actuellement au sein de l'Airborne Early Warning Squadron 120 (VAW-120), qui a la charge de qualifier les équipages navigants du E-2C à la version E-2D.

Il est également employé par le VAW-121 et le VAW-125 de l'US Navy, qui a déjà effectué un premier déploiement opérationnel avec cinq E-2D à bord de l'USS Theodore Roosevelt (CVN-71), entre mars et novembre 2015.