Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

PHOTOS - Des F-15B/D de la Force Aérienne Israélienne s'entraînent depuis la base aérienne 126 de Solenzara

© Jean-Baptiste Gritti - Atterrissage du F-15D - 90-0275 / 733 avec en toile de fond, les montagnes corses.

© Jean-Baptiste Gritti - Atterrissage du F-15D - 90-0275 / 733 avec en toile de fond, les montagnes corses.

PHOTOS EXCLUSIVES !

La base aérienne 126 de Solenzara accueille régulièrement des détachements d'avions de combat ainsi que des hélicoptères de l'Armée de l'Air afin que les pilotes des escadrons puissent s'entraîner au tir réel air-air et air-sol.

Outre ces déploiements nationaux, d'autres nations viennent aussi effectuer des stages de plusieurs jours sur cette base, souvent considérée comme un porte-avions sur la mer Méditerranée.

C'est parfois le cas avec des Hawk de la Royal Air Force, afin d'entraîner et de perfectionner le pilotage des élèves-pilotes britanniques dans un environnement différent de celui rencontré dans les contrées anglaises.

Mais ces derniers temps, une nation beaucoup plus rare a fait son apparition dans le ciel de l'île de Beauté.

En effet, du 31 octobre au 11 novembre 2016, des F-15B et F-15D Eagle de la Force Aérienne Israélienne ont été déployés sur «Zara».

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15D - 90-0278 / 701, équipé du système de communication par satellite, et faisant parti de l'Upgrade «Baaz 2000» pour F-15 israéliens biplaces B/D.

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15D - 90-0278 / 701, équipé du système de communication par satellite, et faisant parti de l'Upgrade «Baaz 2000» pour F-15 israéliens biplaces B/D.

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15D - 80-0133 / 957 «Combat Proven», avec ses marquages de guerre visibles sous la verrière du cockpit : 4 cocardes et demie.

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15D - 80-0133 / 957 «Combat Proven», avec ses marquages de guerre visibles sous la verrière du cockpit : 4 cocardes et demie.

Selon nos informations, l'un des objectifs de ce déploiement serait d'entraîner les pilotes de chasse israéliens au combat aérien dans un environnement aéronautique différent de celui qui peut être rencontré lors d'autres exercices plus réguliers, comme en Grèce, en Italie (base aérienne de Decimomannu, Sardaigne) mais aussi aux Etats-Unis, pendant l'exercice Red Flag.

La venue de ces chasseurs, qui est une première sur le territoire national français, et qui était à l'origine prévue il y a deux ans maintenant, coïncide avec le déploiement sur la BA 126 d'une douzaine de Rafale Air, actuellement engagés dans une campagne de tir air-air. 

A ce titre, la présence de ces deux nations permet aux pilotes français et israéliens d'effectuer des missions communes, notamment dans la défense et la supériorité aérienne. 

© Jean-Baptiste Gritti - Encore à l'atterrissage, mais avec le F-15D - 80-0136 / 979. Les pilotes de chasse israéliens disposent d'une grande connaissance du combat aérien, et certains pilotes utilisent des viseurs de casque.

© Jean-Baptiste Gritti - Encore à l'atterrissage, mais avec le F-15D - 80-0136 / 979. Les pilotes de chasse israéliens disposent d'une grande connaissance du combat aérien, et certains pilotes utilisent des viseurs de casque.

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15B - 76-1524 / 404, plus habitué aux paysages orangés et désertiques que ceux des montagnes Corses, accrochées par les nuages.

© Jean-Baptiste Gritti - Le F-15B - 76-1524 / 404, plus habitué aux paysages orangés et désertiques que ceux des montagnes Corses, accrochées par les nuages.

Ce déploiement, qui semblait porter le nom de «White Stripes» selon certains dires, a été repoussé de nombreuses fois en raison du fort engagement des moyens aériens français sur des théâtres d'opérations, tout comme celui des avions de combat israéliens avec l'instabilité qui règne sur le pourtour des frontières israéliennes et plus généralement, au Levant.

En outre, avec la multiplication des opérations et l'augmentation du nombre d'appareils de combat engagés au-dessus du Levant et par extension au-dessus du Moyen-Orient, la réalisation d'exercices avec des armements bons de guerre semblait se compliquer dans la région.

Lors de leur présence en Corse, les F-15B/D israéliens auraient réalisé entre deux et trois sorties par jour, parfois entre chasseurs israéliens eux-mêmes, et d'autres fois accompagnés par des Rafale Air.

Toutes les photographies : © Jean-Baptiste Gritti - Merci à lui pour le partage de ses photos !

© Jean-Baptiste Gritti - Le ravitailleur KC-707-3L6C - 4X-??? / 272, qui a permis le convoyage des F-15B/D en Corse.

© Jean-Baptiste Gritti - Le ravitailleur KC-707-3L6C - 4X-??? / 272, qui a permis le convoyage des F-15B/D en Corse.

PHOTOS - Des F-15B/D de la Force Aérienne Israélienne s'entraînent depuis la base aérienne 126 de Solenzara

Partager cet article

Commenter cet article