Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Japon réceptionne son premier F-35A Lightning II

© USAF - Des militaires japonais posent devant le tout premier F-35A Lightning II de la JASDF.

© USAF - Des militaires japonais posent devant le tout premier F-35A Lightning II de la JASDF.

Ce lundi 28 novembre 2016, le programme Joint Strike Fighter (JSF) a franchi une nouvelle étape à l'égard de ses engagements avec le Japon puisque le premier F-35A Lightning II a été livré à la JASDF (Japan Air-Self Defense Force, Force aérienne d'autodéfense japonaise) sur la base aérienne de Luke (Arizona, Etats-Unis).

Selon le communiqué de presse publié par l'US Air Force (USAF), l'arrivée de cet appareil a été saluée par la présence d'une délégation composée des membres du 944th OGD, du 56th Fighter Wing, du personnel de Lockheed Martin, ainsi que des militaires japonais, présents sur place dans le cadre de leur formation.

Lors de cette réception, le lieutenant-colonel Sean Holahan, commandant du 944th Operations Group Detachment 2, a déclaré que «l'arrivée du premier F-35A japonais marque une autre étape importante dans la relation indéfectible entre nos deux pays, et c'est le début de la formation pour ces militaires d'élites de JASDF, qu'ils soient pilotes de chasse ou maintenanciers».

Les premiers pilotes de chasse japonais, ainsi que les mécaniciens, armuriers, et le reste du personnel au sol de la JASDF seront formés sur la base aérienne de Luke, au côté des autres nations qui ont aussi fait le choix d'acquérir des F-35, telle que l'Australie, l'Italie, la Norvège, la Turquie, les Pays-Bas, et le Danemark.

Pour rappel, ce F-35A avait été officiellement présenté lors de sa sortie des usines de Lockheed Martin à Fort Worth, le 23 septembre 2016. C'est en décembre 2011 que le Japon a officiellement choisi de s'équiper de 42 F-35A Lightning II, la version conventionnelle aussi sélectionnée par l'USAF.

Les quatre premiers F-35A destinés à la JASDF sont actuellement en cours de production dans les usines de Fort Worth, aux Etats-Unis. En revanche, l'assemblage final des 38 unités restantes sera effectué dans les ateliers de Mitsubishi Heavy Industries (MHI), à Nagoya (Japon).

Partager cet article

Commenter cet article