Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un F-16 de la Force Aérienne Grecque prend feu peu de temps avant le décollage

© HAF - Un F-16C Block 50, armé de missiles air-air d'entraînement, largue un leurre infrarouge.

© HAF - Un F-16C Block 50, armé de missiles air-air d'entraînement, largue un leurre infrarouge.

Si la Force Aérienne Grecque reste discrète sur le plan international, notamment en raison des restrictions budgétaires, elle reste toutefois largement occupée sur le plan régional, en particulier avec la crise migratoire et les tensions avec son voisin, la Turquie.

En effet, les nombreuses îles en mer Egée ainsi que les limites des espaces aériens nationaux respectifs sont disputés et contestés par les deux pays depuis de nombreuses années maintenant.

Ces désaccords entraînent régulièrement des rapports de force entre les forces armées d'Athènes et celles d'Ankara, et notamment entre les deux forces aériennes. En effet, à de nombreuses reprises, les avions de combat turcs et grecs pénètrent dans l'espace aérien revendiqué par le pays opposé.

C'est notamment ce qui s'est produit le 02 novembre 2016. En effet, un ou plusieurs aéronefs de l'Armée de l'Air Turque ont pénétré l'espace aérien grec au-dessus de la mer Egée. Afin d'aller identifier et intercepter ces appareils, la Force Aérienne Grecque a fait décoller un chasseur de sa permanence opérationnelle, régulièrement mise à l'épreuve.

Mais peu de temps avant le décollage de l'aéroport international de La Canée (aussi appelé Souda, en raison de la baie du même nom à proximité), un départ de feu a eu lieu sur le F-16C/D Block 52+ du 115 Combat Wing engagé sur cette mission opérationnelle.

Le feu se serait produit en seuil de piste de l'aéroport, qui dispose de nombreuses et importantes installations militaires, selon les photographies diffusées sur les réseaux sociaux et par les médias locaux grecs.

Les pompiers de l'aéroport auraient réussi à éteindre l'incendie avant que celui-ci ne détruise totalement l'appareil. Les services de secours ont indiqué que le pilote, qui a été légèrement brûlé, a été transféré dans un hôpital local afin d'y être soigné et de passer quelques examens.

Comme à chaque incident et accident aérien, une enquête a été ordonnée afin de découvrir l'origine du départ de feu. La Force Aérienne Grecque ne semble pas avoir cloué au sol sa flotte de F-16C/D Block 30/50/52+, composée de 155 exemplaires environ.

Partager cet article

Commenter cet article