Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un F-15E Strike Eagle de l'US Air Force comptabilise plus de 12 000 heures de vol

© USAF - Le F-15E Strike Eagle à détenir 12 000 heures de vol et la seule victoire aérienne sur F-15E.
© USAF - Le F-15E Strike Eagle à détenir 12 000 heures de vol et la seule victoire aérienne sur F-15E.

Entré en service actif en avril 1988, le F-15E Strike Eagle est le fer de lance des appareils de combat et d'attaque au sol de l'US Air Force. Déployés sur tous les théâtres d'opérations extérieures depuis maintenant près de trente ans, les Strike Eagle sont des appareils fiables, avec un emport d'armements air-sol diversifié, et particulièrement efficace pour l'accomplissement des missions qui lui sont confiées.

Ces performances au combat viennent de se traduire avec le franchissement, le 16 août 2016, du cap des 12 000 heures de vol pour le F-15E Strike Eagle #89-0487, actuellement engagé au sein du 335th Expeditionary Fighter Squadron, et déployé sur une base aérienne au Moyen-Orient, dans le cadre de l'opération internationale Inherent Resolve, contre l'organisation Etat Islamique et les groupes terroristes situés en Irak et en Syrie.

Si le 16 août est un jour particulier pour ce Strike Eagle, il l'est aussi important pour son pilote, le lieutenant-colonel Brandon, du 335th EFS, qui a, de son côté, effectué 3 000 heures de vol après avoir été breveté pilote de chasse il y a maintenant vingt-cinq ans.

Après avoir parqué son appareil sur le tarmac, et aux côtés de son navigateur systèmes d'armes, Brandon a affirmé qu'il «eu la chance d'avoir le privilège de pouvoir voler avec ce destrier de combat exceptionnel pendant plus de 16 ans».

«Chacune de ces 3 000 heures, et des 12 000 heures pour l'appareil représentent d'innombrables heures de travail pour nos équipes de la force aérienne. En tant qu'équipage de Strike Eagle, nous avons le privilège de larguer des bombes sur des cibles, ce qui est le point culminant d'efforts incroyables réalisés par des milliers d'autres personnes», a-t-il fièrement ajouté.

Accepté au service actif en 1990 au sein de l'US Air Force, ce F-15E Strike Eagle, qui porte le surnom de «American Jet», a été déployé pas moins de dix-sept fois dans des opérations extérieures menées par les Etats-Unis depuis ces vingt-six dernières années.

Le nom «American Jet» trouve sa source dans le fait que cet appareil est «rempli de courage et de force, l'incarnation de l'esprit américain, et il a démontré tout cela dans tous les grands conflits depuis Desert Storm».

L'appareil a notamment participé à l'opération Desert Storm (Tempête du Désert, au Koweït et en Irak, en 1991) et à Desert Shield (Bouclier du Désert, en Irak en 2006). Ce Strike Eagle s'est notamment distingué lors de la première opération, en 1991, lorsque son équipage a largué une bombe guidée laser GBU-10 sur un hélicoptère irakien en vol. C'est la seule et unique victoire aérienne dans un F-15E, ce qui lui vaut son étoile verte sous le cockpit.

Lors du dernier passage symbolique, celui des 10 000 heures de vol, l'appareil était à ce moment-là aussi déployé sur un théâtre d'opérations, mais l'US Central Command, qui relate l'événement, n'a pas précisé dans quel cadre, ni dans quel lieu.

Du côté de la maintenance, le sergent-chef Richard du 380th Air Expeditionary Wing, explique que «pour atteindre cette étape il a fallu près de 30 années à effectuer une maintenance de l'aéronef en toute sécurité, conforme, et efficace».

«Nous travaillons dur pour garder notre appareil en service, de sorte que le cap des 12 000 heures de vol est un témoignage de tous les techniciens qui ont fait perdurer cet avion dans les airs», a conclu ce mécanicien.

Partager cet article

Commenter cet article