Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'A400M d'Airbus Defence & Space s'essaie sur terrain sommaire au Royaume-Uni

© Airbus D&S - Posé sur terrain sommaire lors de la campagne à Woodbridge.
© Airbus D&S - Posé sur terrain sommaire lors de la campagne à Woodbridge.

Malgré des défauts de jeunesse et des retards dans certains domaines pourtant indispensables pour certaines forces armées (comme le ravitaillement en vol pour les hélicoptères en France), l'A400M d'Airbus Defence & Space continue d'enchaîner les essais et d'ouvrir de nouveaux domaines de vols.

Après deux campagnes d'essais, dont notamment une au profit du Commandement des Opérations Spéciales, et menées entre Airbus et le Ministère français de la Défense dans le courant du mois de juin 2016, une nouvelle série d'essais a eu lieu au mois d'août 2016, durant laquelle les ingénieurs d'Airbus Defence & Space ont testé l'A400M sur terrain sommaire.

En effet, selon le communiqué de presse publié par l'avionneur européen ce 24 août 2016, «des tests, utilisant l'appareil d'essais MSN2, ont eu lieu pendant une période de trois semaines, en août, sur une piste spécialement construite à Woodbridge, au Royaume-Uni».

Selon Airbus, ces essais ont permis de «démontrer avec succès la capacité pour l'avion de nouvelle génération A400M à pouvoir fonctionner depuis une piste de sable». Il est notamment précisé que les essais ont mis en avant «d'excellentes performances durant les manœuvres de roulage, tels que les demi-tours, ainsi que pendant le décollage et l'atterrissage sur une piste de 1 600 mètres de long (5,250ft)».

Cette nouvelle et troisième campagne d'essais fait suite à deux précédentes, qui se sont déroulées en Espagne et en France. La première s'est tenue à Ablitas, en Espagne, est l'objectif était de valider les manoeuvres (décollage, atterrissage, roulage) de l'A400M sur des pistes non préparées et constituées de graviers.

La seconde campagne s'est déroulée en France, sur l'aérodrome d’Ecury-sur-Coole (Marne), durant trois à quatre semaines en septembre 2015, et où se trouve une piste en herbe qui fait 1 500 mètres de long et 150 mètres de large. Lors de cette campagne d'essais, il a fallu vérifier et valider les capacités pour un A400M à pouvoir se poser sur une piste en herbe.

Enfin, cette troisième campagne, sur le territoire britannique cette fois-ci, a permis de tester le comportement de l'avion de transport sur des terrains sommaires, constitués de sable. Une première partie de la campagne a consisté à effectuer de multiples essais qui ont été effectués avec des approches et des cas de figures différents à chaque fois, ainsi qu'avec une soute vide.

La seconde partie de cette troisième campagne s'est déroulée avec une soute où se trouvait du matériel militaire. Ici, l'objectif était aussi d'observer et de tester le comportement de l'appareil sur piste sommaire, mais avec un chargement en soute, et donc un poids beaucoup plus important pour l'appareil.

Selon la Royal Air Force, ces essais se sont terminés ce vendredi 02 septembre 2016, et ils semblent être un succès. L'institution britannique a notamment déclaré que «ces essais ont montré que l'Atlas se rapproche de sa pleine capacité opérationnelle, et qu'il va rapidement devenir un élément crucial au sein de l'Air Mobility Fleet de la Royal Air Force».

Partager cet article

Commenter cet article