Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Portugal a perdu un C-130H Hercules et trois aviateurs lors d'un accident

© Força Aérea Portuguesa - Décollage d'un C-130H de la Force Aérienne Portugaise.
© Força Aérea Portuguesa - Décollage d'un C-130H de la Force Aérienne Portugaise.

Alors que le Portugal fêtait tout en joie la victoire de l'équipe de football nationale sur l'équipe de France, lors du Championnat d'Europe de football (EURO 2016), le pays a été endeuillé par le crash, ce lundi 11 juillet 2016, d'un avion de transport C-130H Hercules, qui a causé la mort de trois aviateurs de la Força Aérea Portuguesa.

L'accident a eu lieu aux alentours de 12h20 (heure locale), lorsque le C-130H s'est écrasé peu de temps après son décollage depuis la base aérienne portugaise de Montijo (officiellement Base Aérea N.º 6), située sur la côte sud-ouest du Portugal, et à seulement douze kilomètres de la capitale du pays, Lisbonne.

L'appareil, appartenant à l'Esquadra 501 «Bisontes» et qui s'envolait pour une mission d'entraînement, aurait pris feu peu de temps après son décollage, et s'est écrasé dans l'enceinte de la base. Les secours militaires, pompiers et médecins, ont rapidement rejoint le lieu du crash, épaulés peu de temps après par les services de secours locaux.

Selon le communiqué officiel publié par la Força Aérea Portuguesa, le bilan de l'accident fait état de trois aviateurs décédés, d'un quatrième grièvement blessé, et de trois autres légèrement blessés. Traités dans l'immédiat sur place, les aviateurs ont par la suite été transportés vers l'hôpital local le plus proche afin d'y être soigné, notamment en ce qui concerne le soldat grièvement blessé.

Comme après chaque accident aérien, une enquête a été ouverte et est diligentée par la Comissão Central de Investigação da Força Aérea (Commission centrale d'investigation de la force aérienne).

La Força Aérea a indiqué avoir une «profonde tristesse» et être «en deuil», tandis que «nos pensées vont vers les familles et les amis de nos camarades».

Avant cet accident, le Portugal disposait d'une flotte de cinq C-130H Hercules, tous positionnés sur la base de Montijo, mais qui effectuaient toutefois des opérations extérieures, notamment en Afrique, au profit des Nations Unies.

Partager cet article

Commenter cet article