Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le pilote des Russian Knights qui s'est écrasé aurait été victime d'un AVC

© Aleksej Panshin / TASS - Les débris du Su-27 qui s'est écrasé dans une forêt.
© Aleksej Panshin / TASS - Les débris du Su-27 qui s'est écrasé dans une forêt.

Alors que l'actualité des patrouilles acrobatiques était marquée par la perte d'un F-16C des Thunderbirds et d'un pilote de F/A-18C Hornet des Blue Angels, celle-ci s'est encore assombrie avec la mort d'un pilote russe des Russian Knights, le 09 juin 2016.

A la suite d'une démonstration aérienne, l'un des appareils de la formation s'est écrasé, aux alentours de 10h25 (heure locale), alors que la patrouille acrobatique était sur le chemin du retour afin de se poser sur l'aérodrome d'où elle avait décollé.

Le Su-27 «Flanker», piloté par le major Sergey Eremenko, s'est écrasé non loin du village de Muranovo, dans une zone boisée et ce, grâce aux derniers gestes du pilote, qui a dirigé son appareil vers une zone inhabitée afin de ne pas provoquer de dégâts sur des habitations et des installations civiles de la zone.

A la suite de l'accident, bien que les raisons précises de l'accident n'étaient pas encore connues, et alors qu'une enquête venait d'être ouverte afin de déterminer les causes de cette perte, plusieurs médias russes évoquaient alors un problème technique à l'origine du crash.

Mais plusieurs jours après, l'agence de presse russe ITAR-TASS évoque une toute autre raison concernant cette perte. En effet, selon les informations de l'agence, qui cite une de ses sources, «selon les données préliminaires, la cause de l'accident de l'appareil serait un accident vasculaire cérébral que le pilote aurait subi pendant le vol».

Le magazine Sciences & Avenir définit l'accident vasculaire cérébral (AVC) comme étant «une lésion du tissu cérébral due à une interruption de la circulation sanguine vers le cerveau qui n’est alors plus alimenté en oxygène».

Partager cet article

Commenter cet article