Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un pilote des Russian Knights se tue dans le crash de son Su-27 Flanker

© Rami Khanna-Pride - Largage de leurres infrarouges par un Su-27 des Russian Knights. (Cliquez sur la photo pour plus d'images de leur démo)
© Rami Khanna-Pride - Largage de leurres infrarouges par un Su-27 des Russian Knights. (Cliquez sur la photo pour plus d'images de leur démo)

Après le crash d'un F-16C des Thunderbirds de l'US Air Force, et d'un F/A-18C des Blue Angels de l'US Navy, où le pilote est décédé afin d'éviter une zone habitée, c'est au tour de la Russie et de sa patrouille acrobatique les Russian Knights de perdre un Su-27 Flanker, ainsi que son pilote, malheureusement décédé dans le crash de son appareil.

A la suite d'une démonstration aérienne afin d'inaugurer un mémorial en l'honneur d'aviateurs russes, à Ashukino, à environ 50 kilomètres de Moscou, l'un des appareils de la formation s'est écrasé, aux alentours de 10h25 (heure locale), alors que la patrouille acrobatique était sur le chemin du retour afin de se poser sur l'aérodrome d'où elle avait décollé.

A seulement 5 kilomètres du lieu où a été donnée la démonstration, le Su-27, piloté par le major Sergey Eremenko, s'est écrasé non loin du village de Muranovo, dans une zone boisée et ce, grâce aux derniers gestes du pilote, qui a dirigé son appareil vers une zone inhabitée afin de ne pas provoquer de dégâts sur des habitations et des installations civiles de la zone.

Si les raisons précises de l'accident ne sont pas encore connues, et alors qu'une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de cette perte, il semblerait, selon plusieurs médias russes, qu'un problème technique soit à l'origine de l'accident.

Le corps du pilote a été retrouvé par les services de secours de la région à quelques mètres de l'appareil. Sergey Eremenko, âgé de 34 ans, et né le 4 septembre 1981 à Zernograd, dans le sud-ouest de la Russie, est diplômé de l'institut de l'air de Krasnodar en 2003. Après sa formation initiale, il est intégré au sein du 31th Fighter Aviation Regiment, stationné sur la base aérienne de Zernograd, où sont mis en oeuvre des MIG-29 «Fulcrum».

En 2010 Sergey Eremenko, marié et père de deux filles, rejoint la base aérienne de Kubinka, où se côtoient des escadrons composés de MIG-29, Su-24 «Fencer», Su-25 «Frogfoot», Su-27 «Flanker», MIG-23 «Flogger», ainsi que des escadrons d'hélicoptères de transport et d'attaque.

Ayant piloté des Yak-52, des L-39 «Albatros», des MIG-29, et des Su-27, le pilote totalisait 800 heures de vol, ce qui semble peu pour un pilote intégré à une équipe de démonstration, comparé à d'autres pays occidentaux. Il avait intégré les Russian Knights en 2011 et volait en tant que second ailier.

A la suite de cet accident, Viktor Bondarev, le Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air russe, a pris la décision de clouer au sol l'ensemble de la flotte russe des Su-27 «Flanker», toutes versions confondues, jusqu'à ce que l'enquête préliminaire soit terminée. Selon le rapport World Air Forces 2016, de Flight Global, la Russie dispose d'une flotte de plus de 300 Flanker, que ce soit des Su-27 ou des Su-30, une version améliorée, notamment au niveau de l'avionique et du radar interne.

Partager cet article

Commenter cet article